You are here
Accueil > ZZZ > Actualités > L’évolution du métier de DSI à l’heure du cloud

L’évolution du métier de DSI à l’heure du cloud

La conférence IDC « Cloud Computing 2012 » a été l'occasion pour les différents intervenants de donner leur point de vue sur l'évolution du rôle du DSI, à l'heure de l'adoption massive du cloud computing.


La dernière étude IDC démontre que les objectifs principaux dictés aux DSI sont d’accroître l’efficacité de l’informatique de l'entreprise, tout en réduisant son coût, et d'améliorer la réactivité de l'IT face aux demandes des services, par ailleurs de plus en plus au fait des solutions existantes.

Selon Nathalie Feeney, Senior Research analyst chez IDC, « cela ne va pas entraîner la disparition du poste de DSI ou son affaiblissement mais sa profonde évolution. Le DSI doit aujourd'hui comprendre l'ensemble des différents processus métiers de l'entreprise: il va devenir un pont entre le cloud et les services ». Le DSI « nouvelle génération » doit être capable de réaliser le grand écart entre des connaissances en architecture informatique et des compétences en approvisionnement: négociation et suivi des contrats, évaluation des coûts, définition des priorités.

Fort heureusement, Nicolas Baron, responsable de la ligne cloud chez IBM France, note que « le PDG et le DSI ont de plus en plus la même vision des défis technologiques et de leur caractère critique pour le succès de l'entreprise. Les deux questions que se posent aujourd'hui les DSI, face au cloud computing, sont : par quoi commencer et comment y aller ? » et les éditeurs et SSII doivent être présents à leur côté pour les aider à répondre à ces interrogations.

Pour Eric Haddad, Directeur de Google Entreprise France, "le DSI doit profiter de l’avènement du cloud pour prendre de la hauteur et se concentrer sur l'amélioration de la gouvernance. Un projet cloud doit être un projet de transformation globale de l'entreprise, sur 3 à 5 ans. Le rôle du DSI est de construire le business case et de défendre le projet auprès de la direction générale de l'entreprise" 

Cependant, un très faible part des DSI sont aujourd'hui capables de savoir combien coûtent les différents services auxquels font appel les départements de l'entreprise pour, après, leur refacturer. Pour Sylvain Siou, Directeur technique France et Afrique de VMware, « les DSI doivent établir un catalogue de prix clair, avant de lancer des self-services informatiques à disposition des départements de l'entreprise ». Le cloud computing doit constituer, pour les DSI, une opportunité importante pour responsabiliser les services et réduire ainsi les consommations.

Hervé Baconnet

La Lettre du Cloud
La base de connaissance sur le Cloud --- La Lettre du Cloud est une publication de l’association EuroCloud France. Pour en savoir plus : www.eurocloud.fr. Suivez-nous sur les réseaux sociaux Twitter et Google+.
https://plus.google.com/106701773467548392168

Articles similaires

Haut de page