You are here
Accueil > Observatoire > Analyses > La sécurité des données le principal frein à l’adoption du Cloud en Europe.

La sécurité des données le principal frein à l’adoption du Cloud en Europe.

Selon une enquête réalisée à l’échelle européenne par Quocirca,pour CA Technologies, les problématiques liées à la sécurité des données (propriétés intellectuelles, données personnelles et localisation de stockage) restent la principale barrière qui freine l’adoption du Cloud par les entreprises.

L’étude « L’adoption de services basés sur le Cloud » a été menée , auprès de 337 DSI de moyennes et grandes entreprises au Benelux, en France, en Allemagne, en Espagne, au Portugal, en Israël, en Italie, en Scandinavie et au Royaume-Uni (The Adoption of Clouds-Based Services, Quocirca, July 2013).


 

 

  • L’enquête « L’Adoption des Services basés sur le Cloud » révèle qu’une majorité d’entreprises européennes (52%) restent prudentes vis-à-vis du Cloud. Parallèlement, une proportion équivalente (environ 25%) l’adoptent et le rejettent
  • Le premier vecteur d’adoption du Cloud reste les économies de coût. Mais désormais, les entreprises cherchent également à améliorer leur efficacité en mettant l’informatique réellement au service des métiers. Le Cloud devient ainsi le levier d’accélération des stratégies de transformation que les entreprises appellent de leurs vœux depuis 30 ans.
  • La principale barrière freinant l’adoption du Cloud est la sécurité des données. 78% des entreprises réticentes pensent qu’elles ne disposent pas de ressources suffisantes et 65% considèrent qu’elles manquent des compétences nécessaires à la sécurisation de leurs services de Cloud. Mais les entreprises ayant déjà mis en œuvre des programmes de transformation numérique reposant sur le Cloud ont pris en compte dès le départ les problématiques de sécurité.

Pour consulter le rapport complet, « The Adoption of Cloud-Based Services », cliquez ici.

La Lettre du Cloud
La base de connaissance sur le Cloud --- La Lettre du Cloud est une publication de l’association EuroCloud France. Pour en savoir plus : www.eurocloud.fr. Suivez-nous sur les réseaux sociaux Twitter et Google+.
https://plus.google.com/106701773467548392168

Articles similaires

Haut de page