L'éditeur de logiciels de gestion alsacien élargit son offre de produits, dont une partie de plus en plus importante passe dans le cloud


"Nous nous sommes aperçus que nous ne savions pas répondre aux principales préoccupations des DSI que sont la Business Intelligence, les technologies mobiles le cloud computing et le collaboratif", avoue tout de go Thierry Meynlé, président du directoire de Divalto. Les quatre points qu'il cite sont listés comme représentant les quatre premières priorités des DSI pour 2013, d'après un rapport de Gartner.

 

C'est pour répondre à ces priorités que l'éditeur a construit une offre plus complète : "nous sommes passés d'un produit unique à cinq produits en quelques années", précise Thierry Meynlé. En 2013, en rachetant ses logiciels à RBS, Divalto complétait son offre avec deux nouveaux produits à fort potentiel différenciant : la solution de mobilité DS-mobileo et la solution de gestion collaborative DS-agileo. Trois ans auparavant, en 2010, c'était la solution de gestion pour TPE en SaaS Idylis qui entrait dans le giron de l'éditeur. 100 % cloud depuis l'origine, Idylis compte aujourd'hui quelque 3 000 clients.

Parallèlement à cela, Divalto a créé deux produits à partir de son offre ERP historique : Izy, destiné aux PME/PMI et Infinity, la solution dirigée vers les grosses PME et les ETI. Cette scission a donné lieu à la mise en place d'un nouveau modèle d'affaires. Divalto étant distribué 100 % en indirect, l'éditeur a proposé à ses partenaires de construire leur propre plateforme dans le cloud en marque propre ou en co-branding, comme alternative à la plateforme standard, hébergée chez lui. On recense déjà trois contrats de ce type signés et Divalto s'attend à un décollage rapide de ce nouveau modèle.

Aujourd'hui, ce sont une cinquantaine d'entreprises qui utilisent Infinity en mode cloud : "il s'agit de vrai cloud, la base de données étant hébergée dans le cloud et le logiciel étant multi-tenant. Le cloud représente 10 % de l'activité Infinity, soit 1 M€", précise Thierry Meynlé qui ajoute que les principales raisons de l'adoption de ce mode d'utilisation sont économiques, mais aussi opérationnelles. Les entreprises cherchent en effet à se débarrasser des contraintes informatiques. En réalité, ce modèle existe depuis 2006 : son précurseur avait été l'intégrateur Prodware, qui comptait à l'époque parmi les partenaires Divalto.

"La prochaine étape pour nous sera le portage de DS-Mobileo dans le cloud", prévoit Thierry Meynlé, qui est confiant dans sa capacité à générer à nouveau une croissance à deux chiffres en 2014. "Nous occupons la position de challenger local le plus aguerri et bénéficions d'une forte présence sur le terrain", conclut-il.

Benoît Herr

 

Benoît Herr Journaliste spécialisé dans les NTIC depuis plus de 20 ans

Benoît Herr est intervenu sur de nombreux supports de presse informatique professionnelle, dont Le Monde Informatique, Solutions IT & Logiciels ou encore CXP Infos. Actuellement directeur de la rédaction du site magazine erp-infos.com, il est aussi le rédacteur en chef de La Lettre du Cloud. Animateur et organisateur de conférences et débats, il intervient aussi en conseil en communication auprès des entreprises du secteur.

Voir toutes ses contributions

Les commentaires sont fermés pour cet article.

Analyses

L’éditeur a mené une analyse auprès de plus de 4 000 de ses clients visant à donner une idée de la manière et des types de dans leurs analyses de données aujourd’hui. Lire la suite…

Offres

Servicenow, société spécialisée dans la fourniture de services cloud pour les entreprises, vient d’annoncer une nouvelle application capable de connecter les services, les systèmes et les workflows afin de transformer la façon dont les entreprises gèrent leur service clients. Lire la suite…

Success stories

SEG réunit quelques-unes des plus grandes écoles suisses de gestion hôtelière et compte cinq établissements répartis sur sept campus. Lire la suite…

Livres Blancs

Le CIGREF, réseau de grandes entreprises, publie un rapport intitulé « La réalité du cloud dans les grandes entreprises ». Il est téléchargeable ici.