You are here
Accueil > Actualités > Gartner publie son rapport 2014 sur les technologies émergentes

Gartner publie son rapport 2014 sur les technologies émergentes

Baptisé « 2014 Hype Cycle for Emerging Technologies », il présente une cartographie de la mutation numérique et évalue le degré de maturité de plus de 2 000 technologies. C’est la vingtième édition de ce rapport : un record.

Sujet brûlant pour Gartner, le cabinet d’analyse estime que l’identification et l’emploi des technologies adéquates au bon moment sont une préoccupation majeure. Le rapport fournit des estimations de la maturité, des bénéfices potentiels et de l’évolution prévisible de plus de 2 000 technologies, regroupées en 119 domaines. Il s’adresse aux DSI, responsables de R&D, directeurs, équipes chargées de l’innovation etc. de toutes les entreprises, quel que soit leur secteur d’activité.

« Le thème central cette année est l’entreprise numérique (cf. schéma). Au fur et à mesure que les entreprises se lancent dans la transformation numérique, elle bénéficient de technologies considérées aujourd’hui comme émergentes », explique Hung LeHong, vice president et membre de Gartner. « La compréhension de l’endroit où se situe votre entreprise dans cette transformation et dans quelle direction elle doit aller ne détermine pas seulement l’importance des changements escomptés mais vous dira aussi les combinaisons de technologies qui vont appuyer votre progression ».

 gartner_hype 2014

Gartner a établi un itinéraire vers l’entreprise numérique, qui recense six modèles successifs que les entreprises peuvent identifier, auxquels ils peuvent s’assimiler aujourd’hui et aspirer dans le futur. Les six modèles successifs sur la voie du développement de l’entreprise numérique sont :

Stade 1 : Analogique

Stade 2 : Web

Stade 3 : e-Business

Stade 4 : Marketing numérique

Stade 5 : Business numérique

Stade 6 : Autonomie

Le rapport ne s’intéressant à dessein qu’aux technologies les plus émergentes, on y évoque surtout les trois derniers stades : marketing numérique, business numérique et autonomie.

  • Marketing numérique (stade 4) : à ce stade, on assiste à l’émergence de nombreuses forces comme la mobilité, le social, le cloud et l’information. Les entreprises qui se situent à ce stade se focalisent sur de nouvelles manières, plus sophistiquées, de toucher leurs clients, qui à leur tour sont plus désireux de participer aux efforts marketing pour accéder à de meilleures connexions sociales et de meilleurs produits et services. Les acquéreurs de produits et services ont plus d’influence sur les marques qu’auparavant et estiment que leurs unités mobiles et réseaux sociaux constituent leurs meilleurs médias. Les entreprises qui se trouvent à ce stade cherchent à mettre à profit cette influence des clients pour faire prospérer leur activité. Les technologies suivantes représentent ce stade :

Définition logicielle universelle, affichages volumétriques et holographiques, réseaux neuronaux, science des données, analyses prédictives, traitement d’événements complexes, Big Data, bases de données in-memory, analyse de contenus, cloud hybride, gamification, réalité augmentée, cloud computing, NFC, réalité virtuelle, contrôle des mouvements, analyses in-memory, flux d’activité, reconnaissance vocale.

  • Business numérique (stade 5) : c’est le premier stade après celui de l’émergence des forces, sur l’itinéraire défini par Gartner. Il est axé sur la convergence des personnes, du business et des objets. L’Internet des objets et le concept de confusion des mondes physique et virtuel sont dominants à ce stade. Les actifs physiques sont numérisés et deviennent des acteurs d’importance équivalente dans la chaîne de valeur, aux côtés d’entités numériques existantes, telles que les systèmes et les applications. L’impression 3D amène la numérisation d’entités physiques plus loin et ouvre la voie à des changements disruptifs dans la chaîne logistique et la fabrication. La capacité à numériser des attributs de personnes (comme des signes vitaux de bonne santé) fait aussi partie de ce stade. Même les devises (qui sont souvent déjà envisagées comme numériques) peuvent être transformées (en cryptodevises par exemple). Les entreprises cherchant à aller plus loin que les forces technologies pour accéder au business numérique devraient s’intéresser à ces autres technologies :

Perception bioacoustique, sécurité numérique, espace de travail intelligent, maison connectée, systèmes de bioimpression 3D, informatique émotionnelle, traduction « Speech-to-Speech », Internet des objets, cryptodevises, interfaces utilisateurs portables, impression 3D grand public, services de communication machine-to-machine, surveillance de patients mobiles, impression 3D en entreprise, scanners 3D, télématique grand public.

  • Autonomie (stade 6) : l’autonomie représente le stade ultime après l’émergence des forces. Il se définit par la capacité de l’entreprise à mettre en œuvre des technologies apportant des fonctionnalités humanoïdes ou remplaçant l’humain. L’utilisation de véhicules autonomes pour déplacer des personnes ou des biens ou l’utilisation de systèmes cognitifs pour écrire des texte ou répondre à des questions de clients sont des exemples représentatifs du stade de l’autonomie. Les entreprises cherchant à atteindre ce stade pour gagner en compétitivité devraient prendre en considération les technologies suivantes :

Assistants personnels virtuels, humanité augmentée, interface neurale directe, calculateurs quantiques, robots intelligents, biochips, conseillers intelligents, véhicules autonomes, réponses en langage naturel aux questions.

Benoît Herr
Journaliste spécialisé dans les NTIC depuis plus de 20 ans --- Benoît Herr est intervenu sur de nombreux supports de presse informatique professionnelle, dont Le Monde Informatique, Solutions IT & Logiciels ou encore CXP Infos. Actuellement directeur de la rédaction du site magazine erp-infos.com, il est aussi le rédacteur en chef de La Lettre du Cloud. Animateur et organisateur de conférences et débats, il intervient aussi en conseil en communication auprès des entreprises du secteur.

Articles similaires

Haut de page