Le label Truxt confirme sa valeur sur le marché

Créé en 2012 par la société exaegis, le label Truxt évalue la pérennité financière et la capacité opérationnelle des prestataires informatiques. Après avoir effectué une dizaine d’opérations d’audit en 2012 puis une vingtaine en 2014, les équipes d’exaegis auront audité près de 30 entreprises en 2014. Sur cet échantillon de VARs et de SSII, le taux de réussite atteint les 60 % : près de 35 prestataires auront réussi à décrocher le label Truxt, qui leur procure une reconnaissance sur leurs marchés respectifs.

Le label passe au crible le fonctionnement, l’exploitation et l’expertise technologiques des prestataires IT au regard d’une matrice comprenant une centaine de critères. Attention, Truxt ne se cantonne pas à évaluer les prestataires IT une fois pour toutes : les équipes d’exaegis procèdent également à une réévaluation des sociétés ayant déjà obtenu le précieux sésame. Ainsi en 2014, si la majorité des prestataires ont vu leur labellisation reconduite, 10 % d’entre eux ont réussi à progresser sur la grille de notation. En revanche, 10 % des entreprises de l’échantillon réévalué ont enregistré une dégradation de leur notation. Notons qu’exaegis a également été contrainte de retirer le label à l’un des prestataires audités.

Le label Truxt est tout à fait adapté aux caractéristiques des marchés du numérique, marqués par une assez forte atomisation des opérateurs : il a ainsi été décerné dans la majorité des cas à des prestataires de taille moyenne dont le CA est compris entre 1 et 5 Millions d’euros et dont le modèle de services est fondé sur le SaaS. Le type de prestations le plus fréquent est la mise à disposition d’outils collaboratifs, de communication, de e-commerce, de RH, d’ERP, ainsi que des applications de géolocalisation.

Fait remarquable, exaegis a activé en 2014 et pour la 4e fois depuis sa création, une procédure de transition avec succès, en conséquence de la défaillance d’un prestataire. Cette procédure délicate a été gérée pendant quatre mois. Pendant cette période critique, exaegis a pris toutes les diligences à la place du prestataire IT défaillant afin d’assurer la continuité de service des clients dans l’attente du dénouement de cette situation difficile.

Membre de la French Tech, du groupe de travail européen C-SIG Certification group, ainsi que d’Eurocloud, exaegis compte intensifier dans les mois à venir son impact sur les marchés du numérique. Dans cette perspective, la société vient d’engager un chantier de consolidation des critères de notation qui passe par l’intégration des résultats du groupe de travail C-SIG certification group portant sur le référentiel de certification des services en mode cloud.

L’achèvement de ce projet, ainsi que d’autres actions menées en parallèle, donnent l’opportunité à exaegis de se positionner comme l’agence de notation référente des marchés des NTIC.

Top