You are here
Accueil > Dossiers > Cloud Week Paris 2015 > Financer le cloud

Financer le cloud

Décidément, le financement du cloud a été un sujet récurrent lors de la Cloud Week Paris ; après l’événement partenaire organisé par Leasecom, la table ronde 8 des états généraux du cloud computing y était également consacrée.

On y retrouvait d’ailleurs Arnaud Boesch, responsable du développement du marché informatique de Leasecom et Laurent Briziou, président d’Exaegis, qui animait le débat. Autour d’eux, Laurence Rossinelli, directrice des opérations commerciales à Société Générale Equipment Finance France et Nicolas Tcherdatoff, partenaire de la société de gestion indépendante Auriga Partners, qui se spécialise dans le capital risque et l’investissement de fonds propres dans des sociétés technologiques.

Pour ce dernier, « la valorisation des acteurs du SaaS est très sympathique pour un financeur, car ces sociétés sont valorisées à 5 fois leur CA, voire 8 fois. Ce sont des gens qui se projettent dans le futur ». Il ajoute que « les forces du SaaS business sont la prédictibilité, la capacité à piloter par des métriques, l’efficacité du développement, la simplicité d’intégration et le contrôle du TCO, et donc la valorisation, ce qui permet de pénétrer des marchés qui paraissaient inaccessibles jusqu’ici, notamment les PME et TPE ». Laurent Briziou tempère cependant le propos en précisant « qu’on enregistre des ‘yoyos’ dans l’appétence des investisseurs pour les société du SaaS, comme ce fut le cas en 2014 ».

Au cours de cette table ronde, on apprenait comment financer son « haut de bilan » pour les investissements structurels et son « bas de bilan », notamment les actifs circulants. En fait, les différents intervenants étaient plutôt complémentaires, Société Générale Equipment Finance se spécialisant dans la cession de créances, tandis que Leasecom se spécialise dans la cession de contrats. Laurence Rossinelli explique : « nous jouons le rôle de récupérateur d’impayés, ce qui apporte de la trésorerie aux éditeurs ». Chez Leasecom en revanche, le principe de la cession de contrats est que l’éditeur cède son contrat SaaS, qui finance 100 % immédiatement, ce qui se solde par un regain de trésorerie également.

Benoît Herr
Journaliste spécialisé dans les NTIC depuis plus de 20 ans --- Benoît Herr est intervenu sur de nombreux supports de presse informatique professionnelle, dont Le Monde Informatique, Solutions IT & Logiciels ou encore CXP Infos. Actuellement directeur de la rédaction du site magazine erp-infos.com, il est aussi le rédacteur en chef de La Lettre du Cloud. Animateur et organisateur de conférences et débats, il intervient aussi en conseil en communication auprès des entreprises du secteur.

Articles similaires

Haut de page