You are here
Accueil > Actualités > Monde > Quelques recommandations du CTO de CA

Quelques recommandations du CTO de CA

Otto Berkes est le CTO de CA Technologies depuis six mois. Il fait partie de ce sang neuf appelé de ses vœux par le CEO, Mike Gregoire. Pour lui, « IT is dead » ! Il faut tout mettre à plat. Et de fournir quelques recommandations lors de la séance plénière de CA World ’15.

Après Mike Gregoire, CEO, la keynote du lendemain, à CA World ’15, assurée par Otto Berkes, qui a passé 18 ans chez Microsoft et quelques années chez HBO avant de rejoindre CA, n’a pas tapé dans le dur des produits et des annonces, comme on aurait pu s’y attendre.

En lieu et place, le CTO a évoqué les trois tendances qu’il considère comme majeures dans l’ingénierie logicielle et la rupture qu’elles engendrent. « L’informatique telle que nous l’avons connue jusqu’ici est morte. Le nouveau rôle de l’IT est de fournir aux entreprises un avantage grâce aux logiciels », a-t-il lancé en introduction, s’inscrivant dans la droite ligne de son patron, qui prônait la veille « l’économie logicielle ».

Les trois grandes tendances

Open Source, les conteneurs et microservices et l’analytique représentent les trois tendances majeures, pour Otto Berkes.

« 40 % des développeurs Open Source travaillent pour des entreprises qui développent à la fois des logiciels Open Source et propriétaires », a-t-i constaté. « Il faut une stratégie claire quant à quand et où utiliser l’Open Source ». Notons que, même si CA a un partenariat avec Red Hat, la firme n’est pour l’heure pas encore un chantre de l’Open Source.

La deuxième tendance, ce sont les conteneurs et les microservices : les premiers découpent des applications complexes en morceaux plus petits, pour héberger les seconds. Et c’est là qu’intervient CA, avec une architecture basée sur des API. « Des équipes de développement réduites et spécialisées sont à même de faire évoluer rapidement un petit nombre de microservices bien définis et packagés dans des conteneurs. Ainsi, les upgrades et les nouvelles fonctionnalités peuvent être livrés sans avoir à attendre une nouvelle version de l’intégralité de l’application. C’est un avantage majeur dans l’économie applicative », commente le CTO.

L’analytique, enfin : l’IoT (Internet of Things) prend son essor dans le monde industriel, fournissant un luxe de détails aux entreprises à propos de leurs clients et de leurs préférences. Mais le Big Data à tendance à être structuré en silos au sein des organisations. « Il n’est pas impossible que votre entreprise soit assise sur une montagne de données qui pourraient vous être fort utiles », estime Otto Berkes.

Les recommandations

Pour le CTO, il est avant nécessaire d’intégrer conception, développement et exploitation. « Il faut avoir une approche multidisciplinaire centrée sur le besoin utilisateur et la valeur : API, DevOps et sécurités doivent être intégrés dans un environnement agile ».

Ensuite, faire en sorte de disposer d’une application fonctionnelle rapidement et repartir de là. « Efforcez-vous d’être à peu près correct rapidement plutôt que parfait, mais lentement. C’est l’idée qui préside à la livraison continue », recommande le CTO.

« Puis, concentrez-vous sur les services qui tirent parti de vos données », poursuit-il. C’est précisément ce que les API permettent de faire.

Autre suggestion : tout instrumentaliser : « une instrumentalisation robuste permet d’aller rapidement à la source du problème ».

Enfin, tout sécuriser : « les applications et les API augmentent la surface laissée aux menaces. Et les failles de sécurité peuvent réduire la confiance à néant instantanément », conclut le CTO.

Ainsi, à défaut d’annonces, voilà au moins la stratégie produits de CA tracée : API, DevOpS, sécurités… le tout dans un environnement agile.

Benoît Herr
Journaliste spécialisé dans les NTIC depuis plus de 20 ans --- Benoît Herr est intervenu sur de nombreux supports de presse informatique professionnelle, dont Le Monde Informatique, Solutions IT & Logiciels ou encore CXP Infos. Actuellement directeur de la rédaction du site magazine erp-infos.com, il est aussi le rédacteur en chef de La Lettre du Cloud. Animateur et organisateur de conférences et débats, il intervient aussi en conseil en communication auprès des entreprises du secteur.

Articles similaires

Haut de page