You are here
Accueil > Dossiers > Cloud souverain 2014 > La fin du cloud souverain

La fin du cloud souverain

SFR vient d’annoncer son projet de racheter la totalité de Numergy. Après le rachat de Cloudwatt par Orange, ce projet signe la fin du rêve de cloud à la française.

La rumeur circulait depuis un bout de temps, mais cette fois SFR annonce officiellement, via un communiqué, avoir conclu un accord en vue du dépôt d’un plan de sauvegarde prévoyant l’acquisition des participations détenues par la Caisse des dépôts (33 %), qui intervient en son nom et pour le compte de l’État, et Atos (20 %) dans Numergy. Les autres parts étant déjà détenues par SFR, qui est investi dans le projet depuis le début, ce sont 100 % des parts qui lui reviendraient, ce qui signe la fin du cloud souverain à la française.

En effet, les deux sociétés spécialisées dans le cloud dans lesquelles l’État s’était investi dans le but de créer un cloud français, garantissant notamment la localisation des données sur le territoire français, Cloudwatt et Numergy, sont toutes deux rachetées, la première par Orange, la seconde par SFR, donc.

L’accord reste toutefois soumis à un certain nombre de conditions, dont la consultation des instances représentatives du personnel de Numergy.

Benoît Herr
Journaliste spécialisé dans les NTIC depuis plus de 20 ans --- Benoît Herr est intervenu sur de nombreux supports de presse informatique professionnelle, dont Le Monde Informatique, Solutions IT & Logiciels ou encore CXP Infos. Actuellement directeur de la rédaction du site magazine erp-infos.com, il est aussi le rédacteur en chef de La Lettre du Cloud. Animateur et organisateur de conférences et débats, il intervient aussi en conseil en communication auprès des entreprises du secteur.

Articles similaires

Haut de page