You are here
Accueil > Marchés > Offres > Trois start-up dynamiques

Trois start-up dynamiques

À l’occasion de l’une de ses rencontres, Eurocloud a présenté à ses membres trois start-up françaises à l’activité intéressante et originale, qui vont concourir pour les trophées du cloud, qui seront décernés lors de la Cloud Week paris 2016.

La nouvelle formule de présentation des start-up en lice pour les trophées prévoit désormais des interventions de cinq minutes et trois minutes de questions/réponses à l’occasion d’un « Cocktail Eurocloud ». Ainsi en a-t-il été pour Pocket Result, Logmatic et Trustelem il y a quelques jours.

Pocket Result ambitionne rien moins que de devenir le numéro un de la visualisation de données décisionnelles d’ici 5 ans en Europe. Un bon début ! Fondée en 2013 et membre d’Eurocloud depuis quelques mois, la société se dit résolument tournée métiers, au contraire de ses concurrents sur ce marché de la datavisualisation. « Il n’y a pas de bon marketing sans mesure, et les managers ont besoin de reporting pour améliorer leurs plans d’action », explique Maÿlis Staub, directrice générale de Pocket Result. « Nous proposons un logiciel propriétaire de datavisualisation générant des infographies vivantes, qui offre la possibilité de suivre la décision dans son avancement ».

« Nous vendons des pelles et des pioches aux acteurs de l’IT », lance Amirhossein Malekzadeh, président de Logmatic. Plus exactement, Logmatic propose un outil d’analyse des historiques, ou logs. Créee en 2012 par Amirhossein Malekzadeh lui-même, Emmanuel Gueidan et Renaud Boutet, la société Logmatic compte déjà des noms comme Fortuneo, Canal+ ou Blablacar au rang de ses clients, alors le la commercialisation du produit n’a véritablement commencé qu’il y a un an.

L’outil se destine essentiellement aux CTO : il analyse les nombreux logs générés par les machines, particulièrement rébarbatifs à explorer en l’état, puis les formate et les présente sous forme de tableaux de bord. Toutes les fonctionnalités de « drill down » et autres, spécifiques des applications de business intelligence, sont présentes dans l’outil.

Trustelem et Gregory Haïk, son président, s’attaquent à la problématique de la gestion des mots de passe. Partant du principe que les mots de passe sont nuisibles, ils proposent un SSO (Single Sign On) du cloud. « 90 % des ex-collaborateurs d’une société partent avec leurs mots de passe », insiste Gregory Haïk.

Trustelem s’appuie sur des jetons Kerberos ; il se connecte à Active Directory et aux applications via des API pour mettre en place des connections à authentification forte. Une fois authentifié, l’utilisateur accède à une page où toutes ses applications sont disponibles. Il n’a plus besoin de mots de passe. Créé en 2013, la société compte aujourd’hui 1 300 utilisateurs de son produit dans 5 entreprises.

Toutes les start-up présentées ici ont des besoins et sont qui à la recherche qui de partenaires, qui d’éditeurs intégrateurs et bien sûr de clients.

Benoît Herr
Journaliste spécialisé dans les NTIC depuis plus de 20 ans --- Benoît Herr est intervenu sur de nombreux supports de presse informatique professionnelle, dont Le Monde Informatique, Solutions IT & Logiciels ou encore CXP Infos. Actuellement directeur de la rédaction du site magazine erp-infos.com, il est aussi le rédacteur en chef de La Lettre du Cloud. Animateur et organisateur de conférences et débats, il intervient aussi en conseil en communication auprès des entreprises du secteur.

Articles similaires

Haut de page