You are here
Accueil > Observatoire > Analyses > Les tendances de fond du cloud computing selon Markess

Les tendances de fond du cloud computing selon Markess

La dernière étude de Markess, « Cloud hybrides, PaaS & API : réalités, besoins et tendances clés en France », analyse les enjeux qui impactent tant les entreprises que les offreurs sur ce marché.

De plus en plus d’entreprises françaises font usage de solutions de cloud computing : Markess estime que près d’une entreprise sur deux de plus de 10 salariés utilise au moins une solution de cloud computing début 2016 en France. Elles devraient se rapprocher de deux sur trois d’ici fin 2018. À ces usages multiples de solutions hébergées dans des cloud il faut ajouter les applications et les infrastructures « non cloud » utilisées en local avec lesquelles des interactions existent. Les entreprises combinent en effet aujourd’hui les modèles et favorisent des approches hybrides.

  • le cloud devient une composante essentielle du système d’information: Début 2016, Markess a interrogé 75 décideurs informatiques et métiers (en majorité dans des grandes entreprises et des ETI) ouverts au cloud computing afin de mieux appréhender leurs usages et enjeux associés.  En moyenne, ils évaluent à 30 % la part de leurs environnements hébergés dans des cloud (BPaaS, SaaS, PaaS, IaaS) dans l’ensemble de leurs ressources informatiques (applicatif et matériel) ;
  • les cloud sont de plus en plus hybrides et interconnectés : dans les premiers usages, les environnements cloud ne communiquaient ou n’interagissaient que très peu entre eux ou avec les environnements on-premise. C’est de moins en moins le cas aujourd’hui. Markess constate une interaction grandissante entre ces environnements pour créer un continuum de services : 67 % des décideurs interrogés indiquent que leurs environnements hébergés dans des cloud sont déjà interconnectés avec d’autres environnements on-premise et/ou dans le cloud. Ils devraient être 87 % fin 2017 ;
  • les API et le PaaS jouent un rôle clé : avec l’hybridation, les problématiques d’intégration deviennent cruciales et impliquent, dans certains cas, de réviser les processus et les architectures. Autre conséquence, plus de 80 % des décideurs interrogés recourent déjà ou comptent recourir à des API pour interconnecter leurs environnements hébergés dans des cloud avec d’autres environnements. Ils sont autant à penser que le PaaS peut répondre à certains des enjeux associés.

Pour Emmanuelle Olivié-Paul, directrice associée de Markess, « le PaaS et les API apparaissent de plus en plus comme des facilitateurs du dialogue et de l’intégration au sein d’environnements hybrides on-premise et cloud.

La Lettre du Cloud
La base de connaissance sur le Cloud --- La Lettre du Cloud est une publication de l’association EuroCloud France. Pour en savoir plus : www.eurocloud.fr. Suivez-nous sur les réseaux sociaux Twitter et Google+.
https://plus.google.com/106701773467548392168

Articles similaires

Haut de page