You are here
Accueil > Observatoire > Analyses > Un observatoire du cloud privé en France

Un observatoire du cloud privé en France

Réalisé par IDC, il vise à évaluer l’adoption et la maturité des entreprises privées et des structures publiques en la matière.

Ce benchmark de maturité cloud – IDC datant de février 2016 a interrogé 168 directions informatiques en France. 120 ont déclaré disposer d’une stratégie cloud privé/hybride ou projettent de le faire dans les deux prochaines années.

Près de la moitié des organisations en France ont déjà lancé des projets de cloud privé au cours des dernières années, un taux d’adoption déjà important, qui devrait se renforcer dans les prochaines années puisque 21 % des structures interrogées ont un projet de déploiement ou ont entamé une réflexion liée à la mise en place d’une telle infrastructure. Elles ne sont que moins d’un tiers (29 %) à se désintéresser d’une telle initiative.

Les entreprises interrogées prévoient que le cloud représentera une part non négligeable de leurs dépenses informatiques d’ici fin 2017 (logiciels, matériels, services et personnels) : 23 % du budget IT des entreprises en 2015, contre 39 % fin 2017.

Les structures les plus avancées dans leur stratégie cloud ont déployé des moyens leur permettant de structurer leur approche : catalogue de services (51 %), automatisation du provisioning et orchestration des services (46 %), refacturation des services (38 %). Ainsi, 86 % d’entre elles associent l’automatisation et l’orchestration à la réduction des temps de fourniture des services.

Pour optimiser la mise en place d’une approche cloud, qu’elle soit privée ou hybride, les entreprises ont besoin de redéfinir leur organisation IT et de développer les compétences de leurs équipes en la matière. 62 % des plus avancées en matière de cloud ont fortement investi dans le développement des compétences en interne afin de déployer et gérer un cloud privé (2 fois plus que les entreprises ayant une approche plus opportuniste du cloud).

L’observatoire montre aussi que les organisations publiques se sont surtout améliorées sur les compétences de leurs équipes internes au niveau du cloud. Elles sont en effet près de 40 % à estimer disposer de suffisamment de ressources pour accompagner la mise en place du cloud et 33 % à évaluer que leurs compétences sont pleinement adaptées pour exploiter, automatiser et gérer ce type d’environnement.

À l’inverse, les entreprises du secteur privé ont surtout investi dans les domaines des processus associés au cloud et des compétences nécessaires à son fonctionnement. 42 % des entreprises ont ainsi mis en place des fonctionnalités pour identifier les domaines les plus adaptés au cloud. Enfin, elles sont 43 % à développer des processus d’innovation reposant sur les environnements de cloud privé.

La Lettre du Cloud
La base de connaissance sur le Cloud --- La Lettre du Cloud est une publication de l’association EuroCloud France. Pour en savoir plus : www.eurocloud.fr. Suivez-nous sur les réseaux sociaux Twitter et Google+.
https://plus.google.com/106701773467548392168

Articles similaires

Haut de page