Près de 50 % des datacenters européens n’auraient pas d’objectifs d’efficacité énergétique en place

Une étude commandée par The Green Grid révèle que 43 % des personnes interrogées n’ont pas d’objectifs d’efficacité énergétique en place et 97 % ont estimé qu’elles pourraient améliorer leurs capacités de surveillance.

Ce décalage entre les objectifs et la compréhension des mesures nécessaires pour apporter un changement efficace pose un risque concernant la capacité des organisations à gérer leurs ressources informatiques (technologies de l’information).

The Green Grid est un consortium associatif mondial dédié aux progrès de l’efficacité des ressources dans le secteur de l’informatique. L’association ne cautionne pas de produits ou de solutions spécifiques à un fournisseur, mais cherche plutôt à fournir des recommandations sur les bonnes pratiques, les mesures et les technologies qui permettront d’améliorer l’efficacité globale des ressources. L’étude a été menée en octobre 2015 : 150 décideurs informatiques ont été interrogés au sein d’organisations d’utilisateurs finaux ayant la responsabilité de centres de données au Royaume-Uni, en France et en Allemagne.

Les principales conclusions en sont les suivantes :

  • 88 % des répondants ont déclaré que les centres de données occupaient une place importante dans la stratégie de responsabilité sociale de leurs entreprises (RSE) ;
  • Cependant, près de la moitié (43 %) n’ont pas d’objectifs d’efficacité énergétique en place pour la conception et l’exploitation de leurs centres de données ;
  • En outre, seulement 29 % des organisations sont en mesure de quantifier entièrement l’impact environnemental de leurs centres de données ;
  • Ce malgré la pression croissante des responsables politiques nationaux et de l’UE en vue d’améliorer la durabilité environnementale ;
  • Néanmoins, 97 % ont vu des domaines dans lesquels la surveillance de leur centre de données, y compris l’efficacité énergétique, pourrait être améliorées.

Certaines des conclusions révèlent une perspective positive pour des innovations futures dans l’efficacité des ressources des centres de données. Quasiment toutes les personnes interrogées constatent clairement des domaines d’amélioration, 55 % indiquant que l’efficacité énergétique était leur priorité de progression la plus importante. Cependant, pour répondre aux attentes de la Commission européenne, qui demande que les centres de données soient alimentés à 80 % par une énergie renouvelable d’ici 2020, les responsables informatiques doivent engager la rénovation de leurs politiques en matière d’efficacité des ressources. Travailler vers cet objectif exigera également des efforts importants de la part des fournisseurs en énergie et des gouvernements.

Top