You are here
Accueil > Actualités > France > Linkbynet lance la v.2 de son orchestrateur de cloud, version Openstack

Linkbynet lance la v.2 de son orchestrateur de cloud, version Openstack

Architecture multi tenant, orchestration multicloud AWS, Azure et OVH, cloud hybride avec Openstack, refacturation interne et gestion des quotas font partie des fonctionnalités phares de cette version de Selfdeploy.

À l’occasion de la Cloud Week Paris, Linkbynet a lancé la nouvelle version de Selfdeploy, son portail d’orchestration multicloud, lancé sur le marché en 2014. Afin de compléter cette offre et d’évoluer vers plus d’interopérabilité et de flexibilité, cette nouvelle mouture a été totalement refondue pour ouvrir de nouvelles perspectives et mieux accompagner les clients. Elle repose désormais sur un socle Red Hat qui permet l’automatisation et l’optimisation des services cloud.

Conçu pour simplifier au maximum les déploiements d’infrastructures cloud, Selfdeploy se présente comme un portail multi-cloud accessible en SaaS qui permet à l’utilisateur d’orchestrer et de monitorer en totale autonomie différentes infrastructures IaaS et bientôt PaaS. La plate-forme multi-cloud apporte la réactivité et l’autonomie demandées par les équipes projet tout en redonnant à la DSI un rôle clé dans l’organisation. Des entreprises du CAC 40 sont déjà clientes ou en phase de déploiement.

7 nouveautés phares :

  • Architecture multi tenant qui permet de personnaliser pour chaque entité de l’entreprise les règles métier ou les paramètres techniques pour un projet donné. Chaque « tenant » peut avoir son propre catalogue de services et son propre modèle de tarification. Le multi tenant offre également des avantages économiques car la plateforme est mutualisée tout en permettant étanchéité et personnalisation de chaque tenant, ce qui permet aux DSI de contrôler leur budget ;
  • Multi-cloud enrichi : la plateforme gère désormais trois cloud publics : AWS, Azure et OVH. D’autres suivront ;
  • Une nouvelle interface utilisateur plus intuitive et plus riche pour une meilleure expérience utilisateur ;
  • Gestion des quotas. La fonctionnalité permet de fixer des quotas sur le nombre de VM par tenant, nombre de templates, budget, CPU, RAM ou disque. L’utilisateur a ainsi une gestion plus fine des ressources et le total contrôle de ses usages et donc de ses coûts ;
  • Marketplace. Possibilité de créer des rôles par instances (webserver, BDD…). Certaines sont déjà préconfigurées, d’autres seront personnalisables par les utilisateurs ;
  • Intégration du gestionnaire des configurations CHEF ; le client peut également développer ses propres cookbooks et les pousser sur le serveur. Les cookbooks développés pour les serveurs on premise sont également disponibles dans la marketplace ;
  • Modèle de pricing : la plateforme permet la refacturation par entité métier (configurable) et donne une visibilité complète des coûts avec une granularité fine par projet (ex : Web, communication, e-commerce, CRM, RH, supply chain…).

Cette version est disponible depuis le 18 Juillet 2016.

La Lettre du Cloud
La base de connaissance sur le Cloud --- La Lettre du Cloud est une publication de l’association EuroCloud France. Pour en savoir plus : www.eurocloud.fr. Suivez-nous sur les réseaux sociaux Twitter et Google+.
https://plus.google.com/106701773467548392168

Articles similaires

Haut de page