Shoreditch : pour développer une start-up, il faut d’abord comprendre sa croissance

La façon d’essayer et d’acheter des produits a connu une évolution radicale depuis quelques années : essais à domicile, abonnements en ligne et expéditions et retours plus rapides et plus faciles aux quatre coins du monde. Pour satisfaire à ces nouvelles attentes des consommateurs et offrir ce type d’expérience client, les entreprises doivent relever la barre d’un cran.

Le client

En 2014, Ryan Shaw a fondé une start-up de cigarettes électroniques par abonnement, appelée Shoreditch, à Londres. Son objectif ? Livrer du liquide pour cigarettes électroniques de qualité, de fabrication locale, directement au domicile des clients, à tout moment et à un prix raisonnable. Aujourd’hui, l’entreprise fabrique sa propre gamme d’e-liquides et livre 7 000 colis à ses clients chaque mois.

Les besoins

Toute personne ayant créé une entreprise sait que la compréhension des besoins et du comportement des clients est essentielle, quel que soit le marché. Mais la collecte et l’analyse des données sont des tâches difficiles pour les petites entreprises aux ressources limitées. Elles ont parfois du mal à interpréter les données qu’elles recueillent ou à partager toutes ces informations avec leurs investisseurs.

Dès ses débuts, Shoreditch a compris à quel point il était important de suivre les indicateurs de performances clés, tels que le nombre d’inscriptions par jour, la moyenne des dépenses quotidiennes, le nombre de réservations, etc. Cependant, même si les parties prenantes recevaient ces indicateurs par e-mail tous les matins, elles ne pouvaient pas approfondir ni afficher les données dans un format facile à comprendre.

« Toute personnalisation ou analyse par cohortes plus sophistiquée était extrêmement compliquée et devait être réalisée manuellement, a expliqué le directeur technique de Shoreditch, Paul Tarr. Nous devions rédiger des scripts et des requêtes SQL pour manipuler les données dans un format qui nous convenait. Ce processus consommait des heures de développement précieuses et nous savions qu’il fallait automatiser une partie de ce travail. »

Shaw et son équipe fondatrice tenaient à ce que Shoreditch commence du bon pied, avec une compréhension approfondie de l’activité, afin de pouvoir faire preuve de transparence vis-à-vis des investisseurs et des clients. Qu’est-ce qui incite les utilisateurs à s’inscrire ? Que préfèrent acheter les clients et quand ? Comment certains groupes de clients interagissent-ils avec diverses campagnes ? Qu’est-ce qui a changé depuis le mois précédent ?

La solution

Tarr s’est mis en quête d’une plateforme qui leur permettrait de regrouper et de visualiser facilement les données. Juste avant d’acheter une autre plateforme qui représentait un lourd investissement, l’un des conseillers de Tarr lui a suggéré de jeter un coup d’œil à BIME Analytics.

« En tant que start-up, nous recherchions une solution simple, capable de répondre à nos besoins présents mais aussi d’évoluer avec nous, a déclaré Tarr.  Nous avons évalué plusieurs options, mais c’est BIME que nous avons retenu. »

Trois mois plus tard, Shoreditch adoptait BIME, l’intégrait à sa base de données MySQL, créait rapidement des tableaux de bord illustrant les indicateurs clés et commençait à analyser le comportement de ses clients de façon approfondie.

Les résultats

« Avec BIME, une fois nos tableaux de bord créés, les données étaient actualisées tous les jours et nous pouvions effectuer des analyses en quelques minutes à tout moment, a poursuivi Tarr. Notre équipe de développement a pu arrêter de perdre son temps à rédiger des scripts répétitifs et se consacrer à des problèmes plus complexes, comme la réalisation d’analyses par cohortes et la compréhension des tendances comportementales des produits. »

« BIME a rendu tout cela possible en nous permettant de facilement approfondir n’importe quel jeu de données rapidement, ajouter de nouveaux attributs calculés et visualiser les changements immédiatement », a ajouté Tarr.

« BIME a aidé notre entreprise à gagner en crédibilité auprès de nos investisseurs en leur offrant une fenêtre sur nos activités, a-t-il dit. Nous pouvons maintenant démontrer l’amélioration de l’efficacité et des performances, ainsi qu’une allocation plus stratégique des ressources d’ingénierie, preuves à l’appui. »

Et maintenant ? Au fil de la croissance de Shoreditch, Shaw et son équipe veulent aller au-delà des rapports élémentaires et réactifs, et projettent d’intégrer l’apprentissage automatique pour prévoir les actions des utilisateurs, faire évoluer les processus en fonction des préférences des clients et fabriquer de meilleurs produits pour le secteur des cigarettes électroniques en pleine expansion.

Top