Et si la clé du succès de la digital workplace était aussi entre les mains des ressources humaines ?

Armelle de Madre
Chief People Officer
Arkadin

Longtemps synonyme de réduction des investissements informatiques, le Cloud est aujourd’hui devenu l’un des piliers de la transformation numérique des entreprises en renouvelant l’approche du travail. Il a en effet induit un changement de paradigme pour les employés. Ces derniers ont gagné en autonomie et peuvent désormais décider de leur lieu de travail grâce à des outils collaboratifs plus souples. Cette technologie a donné tout son potentiel à la digital workplace.

Sujets stratégiques pour les entreprises, la transformation numérique et la digital workplace incarnent les changements attendus dans les modes de travail qui sont de plus en plus transverses et collaboratifs. Les employés attendent des environnements de travail dynamiques et innovants. Plus précisément encore les talents de demain exigent d’évoluer dans un environnement de travail qui leur ressemble. Séduire et fidéliser les talents devient donc un enjeu stratégique, et la digital workplace est devenue un véritable marqueur de la marque employeur. Pour Gartner, l' »entreprise numérique » favorise la « convergence des personnes, des entreprises et des objets ».

Perçue bien trop souvent comme un sujet principalement technologique, la transformation digitale des entreprises reste encore trop souvent l’apanage des Directions Informatiques. Toutefois la réussite de cette mutation est surtout une question de facteurs humains, d’organisation, de changement de mode de travail et de culture. L’implication des Directions des Ressources Humaines est essentielle pour accompagner employés et managers vers cette nouvelle façon de travailler.

La DRH a toute légitimité pour porter ces transformations humaines sans précédent, elle est un sponsor stratégique de la réussite de la transformation numérique. Portées par les nouvelles technologies, les ressources humaines opèrent actuellement une mutation profonde pour répondre aux besoins d’une population active en attente de plus de flexibilité et de collaboration. Ainsi, le rôle de la DRH évolue pour permettre de faire travailler ensemble des collaborateurs, quel que soit leur attachement à l’organisation, et au-delà de leur fonction.

L’humain est le cœur de la révolution digitale et la digital workplace ne pourra se développer ni s’adapter sans des politiques RH ambitieuses de formation et de gestion des emplois. Les équipes RH ont un rôle clé à jouer en tant que récepteurs d’informations car ils échangent de façon permanente avec des salariés de plus en plus connectés, ils doivent être force de proposition et prendre en main cette (r)évolution du monde du travail. Ils sont aussi des acteurs importants de la transmission des bons usages de collaboration aux salariés.

En savoir plus : www.arkadin.fr

Top