L’armée des États-Unis va utiliser le services Cloud Computing de HP Entreprise Services

L’armée des États-Unis a sélectionné HP Entreprise Services pour fournir au ministère de la Défense et à d’autres agences fédérales américaines des services de Cloud Computing dans le cadre du contrat Army Private Cloud Contract (APC2).


« C’est un contrat hautement innovant, avec une composante clé de flexibilité assortie de fiabilité et d’élasticité pour les besoins à long terme, deux impératifs majeurs pour l’armée et nos clients fédéraux », explique Marilyn Crouther, Vice-Présidente Sénior et Directrice Général, U.S. Public Sector, HP Enterprise Services.

Le ministère américain de la Défense doit faire face à de nouveaux défis techniques, de sécurité et budgétaires. Ce contrat permettra à l’armée des Etats-Unis d’acquérir des services de Cloud Computing spécifiques qui lui permettront de consolider ses datacenters en bâtissant un Cloud privé sûr et économique.

L’APC2 est un contrat sans limitation de fourniture ni de quantité doté d’un budget plafonné à 249 M$ pour une période initiale d’un an, renouvelable quatre fois.

L’armée a loti ce contrat pour acquérir deux ensembles de services Cloud Computing de classe entreprise. HP a été sélectionné pour fournir des services dans le cadre de ces deux lots.

Le premier lot permettra de faire des économies en fournissant des capacités de

Cloud Computing privé à des étéblissement commerciaux et public.

Le second lot portera sur des datacenters mobiles, en conteneur, pour les situations d’urgence ou lorsque des capacités de Cloud Computing temporaires sont nécessaires rapidement. Par exemple, les datacenters en containers HP POD (Performance-Optimized Data Centers) peuvent être rapidement déployés dans le cadre d’opérations tactiques à l’étranger autant que pour renforcer les capacités des solutions informatiques domestiques.

Top