Claranet relativise la désillusion constatée par Gartner au sujet du Cloud

Chaque année, Gartner positionne les principales technologies émergentes sur le cycle des tendances, qui distingue cinq phases d'évolution: une phase initiale de déclenchement, ensuite un sommet d'espoir, puis un creux de désillusion, suivi d'une «pente de l'illumination » et finalement un stade de pleine productivité. Dans son dernier rapport, Gartner place le Cloud Computing sur la pente descendante, appelée "phase de désillusion".


Claranet, spécialiste européen des services Internet pour les entreprises (Infogérance, Hébergement & Réseaux Managés), a réalisé dès octobre 2011, auprès de 300 décideurs IT européens, une étude qui mettait en lumière les différents freins liés au cloud dont la souveraineté des données, la sécurité et la fiabilité, ainsi que les bonnes pratiques à mettre en place.

Selon Olivier Beaudet, Directeur Général de Claranet France, « L'enthousiasme pour le Cloud a atteint son sommet début 2011. Or, il reste une proportion non négligeable d'organisations encore sceptiques.[…] et un tiers des décideurs interrogés ont retardé de 12 mois en moyenne l'adoption du Cloud, précisément en raison de toutes ces inquiétudes ».

« L'omniprésence du mot « Cloud » a créé une certaine confusion sur la nature exacte des services proposés. et l'industrie du Cloud n'a pas réussi à rassurer les clients potentiels» poursuit-il. « Nous devons être transparents sur le lieu et les processus mis en place pour stocker les données et idéalement proposer des centres d'hébergement locaux pour garantir leur souveraineté. Les fournisseurs doivent aussi évoquer la responsabilité sur la disponibilité globale du service, y compris la disponibilité réseau.»

Top