Quelle nouvelle silhouette pour le cloud computing en 2013 ?

L'ensemble des sociétés d'études de marché prévoient une croissance accélérée du marché du cloud computing pour 2013. Chacun, depuis les dirigeants d'entreprise et les responsables IT jusqu'aux cadres marketing et ventes des fournisseurs de solution clouds, essaie de tirer le meilleur profit des opportunités d'un marché qui connaît des transformations très rapides. 


Jeff Kaplan, dirigeant fondateur de THINKstrategies, société de conseil en stratégie, a livré ses prédictions 2013 et, comme l'institut Forrester, il estime que la gestion du coût va occuper une place centrale dans le cloud. « Beaucoup de sociétés découvrent que les services acquis à la demande peuvent rapidement se révéler étonnamment chers », d'où le succès à venir d'outils de gestion des coûts cloud. Voici les principaux mouvements que Jeff Kaplan prévoit pour la future année :

  1. La menace de hausse des coûts opérationnels, alimentée par les effets du « mur fiscal », va alimenter encore l'intérêt pour les solutions cloud.
  2. Dans un environnement hybride, les dirigeants IT et business vont devoir mesurer le bon dosage de services cloud publics et privés, répondant à leurs contraintes spécifiques.
  3. Ces mêmes dirigeants vont se tourner vers les distributeurs, acteurs-clés de l'industrie IT, pour la sélection, le déploiement et la gestion des services cloud.
  4. Des nouvelles solutions de gestion basées sur le cloud et des services cloud gérés vont aider les entreprises à faire face à leur plus grand défi : la gestion du cloud hybride.
  5. La gestion des coûts va prendre une place centrale dans le cloud.
  6. Big Data : des IaaS alternatives, moins onéreuses, vont permettre de capturer plus de données et des solutions de Business Intelligence en mode SaaS vont permettre de les analyser plus facilement et de partager ces informations.
  7. Les PaaS vont devenir un composant clé des portfolios cloud des fournisseurs, qui vont tous chercher à devenir une source stratégique pour leurs clients.
  8. Les solutions traditionnelles, faussement rebaptisées cloud, car proposées en mode hébergé et avec un service de souscription, ne pourront rapidement plus satisfaire les demandes des clients et seront définitivement démasquées.
  9. Avec la saturation des marché horizontaux, l'avenir est aux marchés verticaux, aux géographies régionales et aux services professionnels.
  10. Des places de marché cloud internes vont permettre de répondre aux attentes des utilisateurs SaaS/PaaS/IaaS et de mieux gérer les processus de sélection, les coûts et les soucis de sécurité.

Hervé Baconnet

Top