Marketing : exploiter la puissance du nouveau format publicitaire Google grâce à l’éditeur SaaS Marin Software


Le pari de Google de faire évoluer Google shopping vers un modèle payant aux Etats-Unis dans un premier temps semble porter ses fruits. C’est ce que révèle Marin Software, l'un des fournisseurs majeurs de solutions d'optimisation et de gestion de la publicité digitale. La société a en effet dévoilé hier les premiers résultats de son analyse des Product Listing Ads (PLAs) de Google Shopping suite à la transition vers un service payant aux Etats-Unis en octobre 2012. Conclusion : l'année dernière, la part des clics sur les PLAs aux Etats-Unis a augmenté de 210%, signe d'un engagement plus fort des consommateurs vis-à-vis de ces formats publicitaires. Marin Software constate également au dernier trimestre 2012 une augmentation de la part du budget alloué par les annonceurs aux PLAs de près de 600%. Les utilisateurs du moteur de recherche Google sont de plus en plus sensibles aux PLAs, et leur engagement va croissant vis-à-vis de ces formats publicitaires. Ainsi, les données de Marin Software révèlent que la part de clics issus des PLAs a augmenté de 210% en 2012 et, durant le dernier trimestre 2012, la part d'impressions des PLAs a bondi de 60%. En fin d'année 2012, le taux de clic des PLAs était supérieur à celui des annonces textuelles traditionnelles, avec un coût moyen inférieur. La combinaison de ces deux éléments préfigure des conditions de performance favorables pour les annonceurs. Marin Software prévoit donc une augmentation des investissements sur les PLAs au fil du temps. En février prochain, Google Shopping entamera la même transition en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne, en Italie, aux Pays-Bas, en Suisse, au Japon, au Brésil et en Australie. 

« Quand Google a annoncé la transition de Google Shopping vers un modèle payant, ils ont pris le risque de s'aliéner les annonceurs », explique Olivier Remy, Directeur Commercial Agences Europe du Sud Marin Software.  « Cependant les données issues de nos clients annonceurs américains montrent que la décision de Google commence à payer, en témoignent l'engagement accru des utilisateurs, et le fait que certains annonceurs ont alloué jusqu'à 30% de leurs investissements publicitaires sur les PLAs… 

Pour suivre ces évolutions, Marin Software renforce sa solution avec une nouvelle fonctionnalité dédiée aux PLAs, qui va permettre aux professionnels du marketing d'exploiter la puissance de ce nouveau format publicitaire et d'optimiser leur chiffre d'affaires online.

Créée en avril 2006 par des spécialistes du marketing numérique et installée à San Francisco, Marin Software exploite une solution accessible en mode SaaS permettant de piloter les campagnes publicitaires sur Internet (bannières graphiques ou display, liens sponsorisés ou search, social pour des plates-formes communautaires comme Facebook). Depuis sa création, la société avait déjà levé plus de 50 millions de dollars. Elle a à son tableau de nombreux clients dans le monde, dont Razorfish, Ogilvy ou Salesforce.com

Top