Marché du Saas en France

La Caisse des Dépôts (CDC) et l’AFDEL, en association avec les analystes du cabinet Deloitte, présentent la première étude publique sur le marché français du Cloud computing, centrée sur la branche logicielle (Saas) qui établit un panorama des acteurs du marché du SaaS en France et s’intéresse aux opportunités qu’offre ce nouveau modèle.


                 

L’analyse s’est appuyée sur des échanges avec un panel d’éditeurs français, représentatifs des principaux segments du marché : logiciels de gestion de l’infrastructure, de gestion de la relation client, de gestion des ressources humaines et de la paie, de la comptabilité et de la finance, ainsi que de la gestion des achats.

Le terme SaaS (Software-as-a-service) désigne pour résumer, « la mise à disposition d’un logiciel auquel l’utilisateur accède directement via internet ». Il correspond aujourd’hui à la couche la plus mûre au sein du marché du Cloud Computing – un marché en croissance rapide, avec 1,792 Md€ de chiffre d’affaires prévu en 2015 pour le SaaS, contre 735M € cette année.

Pour Jamal Labed, Président de l’AFDEL, « Cette étude est une étape clé de notre Feuille de route 2013 pour le SaaS/Logiciel destinée à accompagner le développement d’une filière conquérante ! ».

Dans les secteurs les plus dynamiques, comme le CRM ou la RH, l’émergence des spécialistes SaaS est à l’origine d’un nouvel équilibre entre les acteurs. Désormais, les pure players du SaaS, se lancent à la conquête de nouveaux marchés, y compris à l’étranger, à une vitesse inédite. Les éditeurs traditionnels, eux-mêmes, s’intéressent de plus en plus à ce nouveau gisement de croissance.

L’activité des éditeurs SaaS s’inscrit dans une nouvelle chaîne de valeur, constituée autour de trois pôles : le pôle logiciel, le pôle services et le pôle infrastructures.

A plus long terme, d’autres domaines fonctionnels présentent un potentiel d’activité SaaS important, comme le jeu, la création d’expérience consommateur, la santé, la culture, le PLM et le Big Data.

Top