Un niveau historique d’activité pour EasyVista grâce au SaaS

En 2012 EasyVista, acteur majeur européen de l’IT Management, a réalisé un chiffre d’affaires de 12,0 millions d’euros, en progression de 20% par rapport à l’exercice 2011. Ce niveau historique d’activité a été atteint grâce à la performance du Software as a Service (SaaS), 1er contributeur à la croissance  du groupe en 2012.

 


Backlog SaaS : commandes fermes reçues en SaaS étalées sur 3 à 5 ans qui ne sont pas encore reconnues en chiffre d’affaires.  

La croissance au 4ème trimestre est restée soutenue à 6,0% pour l’ensemble du revenu reconnu, sachant que l’essentiel des ventes a été réalisé en mode SaaS. Le backlog SaaS a ainsi été porté à 8,2 M€ au 31 décembre 2012, en augmentation de 2,3 M€ en comparaison du 31 décembre 2011.

Au sein des différentes lignes de métier, les ventes de logiciels en mode SaaS ont plus que doublé sur l’exercice à 3,2 M€ (+146%). Le supplément d’activité apporté par le SaaS est désormais largement supérieur à la perte de chiffre d’affaires sur les licences, en recul de 7% en 2013, soit 220.000 euros, une baisse nettement atténuée en comparaison des derniers exercices.

Au 4ème  trimestre, le groupe a enregistré plusieurs références prestigieuses en France à l’image de Vinci Park ou de Cofiroute, et à l’international, notamment par le biais de partenaires dans des zones adressées de façon indirecte, comme Audemars Piguet en Suisse, Maroc Telecom ou la Bourse de Tunis. La conquête commerciale a également été très soutenue en SaaS notamment outre-Atlantique avec de nouvelles références comme l’université de Samford, Mentor Networks et Avantor Materials.

Parfaitement en phase avec le plan de marche annoncé, la forte croissance réalisée en 2012  permettra à EasyVista de se rapprocher sensiblement de l’équilibre financier. La très bonne tenue du backlog SaaS permet également d’aborder l’exercice 2013 fort d’un important chiffre d’affaires embarqué. 

 

Top