Coreye, a déployé CA Nimsoft Monitor

Coreye, spécialiste français de l’hébergement et de l’infogérance d’applications stratégiques à haute disponibilité, avec un positionnement spécifique à haute valeur ajoutée, le Cloud Métier Sécurisé a sélectionné CA Nimsoft Monitor  de CA Technologies pour sa capacité à unifier la supervision des performances de son infrastructure informatique


Grâce à CA Nimsoft Monitor, Coreye a bénéficié d’une forte augmentation de sa productivité et prévoit un retour sur investissement de 18 mois.

Avec une croissance de ses activités de plus de 15% en 2012 et des prévisions équivalentes pour 2013, le MSP cherchait à se différentier des autres acteurs. Outre, la fourniture de garanties de niveaux services élevées, il a ainsi développé une stratégie commerciale verticale, centrée sur la mise au point de scenarios applicatifs personnalisés en fonction du métier de chacun de ses clients (santé, VAD, applications métiers critiques). Cette stratégie a été étayée par la mise en œuvre d’une solution de supervision de nouvelle génération – CA Nimsoft Monitor.

Aujourd’hui, CA Nimsoft couvre la totalité des équipements et applicatifs du système d’information multi-tenant1 de Coreye : bases de données et applications métiers en environnements Unix, Linux, Windows, etc., avec plus de 1 000 éléments supervisés (ce chiffre étant en constante augmentation).

ObjectLine, distributeur et intégrateur de solutions dans le domaine de l’administration système, a accompagné Coreye dans le choix du produit et la mise en œuvre des différentes phases du projet.

Coreye a réalisé une analyse détaillée de la rentabilité attendue de CA Nimsoft : « Grâce au pilotage automatique et à l’industrialisation de nos processus de supervision, nous avons gagné en productivité et rationalisé nos coûts. Le ROI ainsi calculé équivaut à 18 mois. Après six mois de production, je suis en mesure de confirmer ce chiffre » affirme Camille Cacheux  Directeur Général de Coreye« CA Nimsoft est devenu aujourd’hui un composant stratégique de notre système d’information, je dirai même "les yeux" de Coreye. Il est tout à fait impossible de s’en passer. »

 

Top