exægis lance Truxt, le premier label d’évaluation des prestataires informatiques « as a service »

Dans le cadre de la croissance soutenue du cloud computing et de la généralisation des offres as a service, proposées aujourd'hui par l'ensemble des acteurs, une part croissante des contrats de services informatiques sont basés sur des redevances mensuelles. 


Or ces prestations informatiques sont majoritairement financées par des contrats de location ou de crédit bail, et « lorsqu'un fournisseur est défaillant, nous avons 30 à 50% d'impayés dans les mois suivants. », indique Laurent Wittman, Président de Grenke Location, spécialiste des solutions de financement pour les PME. De plus, les décisions juridiques les plus récentes ont eu tendance à casser ces contrats de location, dont les clients avaient interrompu le paiement, au motif que le service rendu ne correspondaient pas aux engagement de qualité du loueur.

Créée en 2011 par Laurent Briziou, ex-directeur général adjoint d'ECS (spécialiste du leasing IT et filiale de la Société Générale), exægis donne la possibilité aux loueurs et aux financeurs de solutions informatiques de se prémunir contres les risques intempestifs de rupture de contrats, en évaluant, grâce à un audit initial du prestataire, les risques de non-exécution du service, en surveillant en continue les prestations, en mettant en place un plan de secours auprès d'un autre prestataire, et en dernier lieu, en proposant la couverture par une assurance en cas de défaillance du plan de secours. Selon Laurent Briziou, l'offre d'exægis devrait lever « certains freins au modèle « as a service », qui sont pour les prestataires : les soucis de trésorerie et la baisse du chiffre d'affaire à court terme dans un modèle d'abonnement; pour les clients: le pérennité du fournisseur et sa capacité de mise en œuvre: et pour les bailleurs / loueurs : une meilleure connaissance des prestataires pour se prémunir des risques. »

exægis vient donc de décider le lancement du label Truxt qui doit permettre aux bénéficiaires de faire démontrer, auprès de leurs clients finaux et de leurs partenaires financiers, leur efficacité opérationnelle et leur solidité financière. Le label, réservé aux prestataires avec un chiffre d'affaires « as a service » inférieur à 15 millions d'euros, est décerné au terme d'un audit réalisé selon 7 axes d'analyse : la relation client, la délivrance du service, la gestion des RH, la sécurité, l'intégration/la réversibilité, la qualité et le modèle économique.

Pour Raphaël Ducasse, PDG d'Evea Group, 30 millions d'euros de chiffres d'affaires dans le conseil, l'infogérance et l'intégration de solutions, dont 6 millions sur des offres « as a service », « cette labellisation Truxt va nous apporter des élément forts de différenciation. Ce système d'assurance qualité est en mesure de rassurer les clients et de sécuriser l'ensemble de l'écosystème.».

Le coût du label Truxt est de 14 500 euros étalés sur 3 ans (9 500 euros au départ, puis une redevance mensuelle de 149 euros). exægis souhaite valider son modèle économique en France sur les 3 prochaines années, pour prouver dans un premier temps son efficacité, puis élargir son activité dans d'autres pays européens, ce qui sera facilité par le fait que la plupart des bailleurs présents en France le sont également à l'international.

 

Top