Le Cloud Computing bientôt imposé dans les administrations anglaises

Le gouvernement britannique travaille actuellement sur le prochain déploiement d’une politique publique visant à imposer aux administrations anglaises d’intégrer des solutions Cloud dans leurs dépenses IT, de manière à réduire les gros contrats pour des services à la demande.


Denise McDonagh, chargée du projet gouvernemental G-Cloud, a affirmé que « tout le monde s’accorde sur le fait que nous devrions mettre en place une politique publique privilégiant le Cloud. Une politique dite « Cloud First » constitue un outil essentiel pour faire évoluer les pratiques du gouvernement vers l’achat de services de commodités. »

Conscientes que la migration de leur système d’information vers le Cloud semble être la meilleure solution et au vu de leurs quelques 7 millions de Livres Sterling dépensées seulement sur le poste IT, les autorités anglaises espèrent diviser par deux leurs coûts d’ici 2015.

Pour le gouvernement anglais, les solutions Cloud présentent un avantage financier non-négligeable : celui d’être beaucoup moins onéreuses en ne payant que les services réellement utilisés. Quand on sait que la majorité des serveurs sont alimentés alors qu’ils ne sont pas sollicités, McKinsey révèle qu’entre 6 et 12% de la puissance électrique des Datacenters est réellement exploitée ; raison pour laquelle la facture est salée !

Lire la suite :

http://www.cabinet-gtec.fr/articles-gtec/le-cloud-computing-bientot-impose

Top