Microsoft et Oracle annoncent leur partenariat cloud computing

Grâce à ce partenariat, les développeurs Java, les professionnels IT et les entreprises vont pouvoir faire tourner les logiciels Oracle – dont Java, Oracle Database, Oracle Linux et Oracle WebLogic Server – sur Windows Server Hyper-V et sur Windows Azure, et profiter d'un support complet de la part d'Oracle. 


L'accord, en fournissant plus de choix et de flexibilité, devrait convaincre les clients d'adopter le cloud computing.

Pour Steve Ballmer, PDG de Microsoft, « les entreprises ont besoin de gérer leurs processus dans des clouds privés, publics ou, de plus en plus souvent, dans les deux. Nos clients vont pouvoir tirer profit de la flexibilité de nos solutions cloud hybrides, pour leurs applications, middleware et bases de données Oracle, comme ils ont pu le faire sur Windows Server depuis des années ».

De son côté, Mark Hurd, Président d'Oracle, indique que « ce partenariat avec Microsoft s'inscrit dans la stratégie d'Oracle de fournir plus de choix et de flexibilité aux clients, en proposant des options de déploiement multiples pour nos logiciels, ce qui inclut le on-premise comme les clouds publics, privés et hybrides ».

Top