MODAClouds veut rendre les clouds européens inter-opérables

MODAClouds est un projet de recherche collaborative, partiellement financé par la Commission européenne, et qui vise à faciliter l'interopérabilité entre les différentes plateformes hétérogènes de Cloud Computing.


L'offre cloud grandit chaque jour et fournit un environnement technique de pointe, permettant aux PME de créer des solutions et des services innovants, bon marché et flexibles, pour un public  d'utilisateurs finaux de plus en plus large. Cependant, les modèles et technologies cloud sont toujours dans leur première vague de succès et se heurtent encore à des problématiques critiques de démarrage, ce qui pose des défis spécifiques et nécessite des méthodes d'ingénierie logicielle avancées.

MODAClouds fournit donc des méthodes, un système d'aide à la décision, un environnement de développement intégré open source et un moteur d’exécution, pour le design de pointe, la génération semi-automatique de code et le déploiement automatique d’applications sur des clouds multiples avec une qualité de service garantie.

L’approche dirigée par des modèles ou Model-Driven Approach (MODA) doit permettre aux développeurs de définir des modèles indépendants des fournisseurs cloud, de les implémenter, de surveiller les applications et de les optimiser à partir des retours d'expérience et donc de combler le fossé entre le design et l’exécution. De plus, MODAClouds fournit des techniques de data mapping et de synchronisation à travers des clouds multiples.

Ainsi, MODAClouds devrait permettre de simplifier la sélection du fournisseur cloud en favorisant l'émergence de clouds européens, éviter les problèmes liés à « l'enfermement propriétaire », fournir une assurance de qualité durant le cycle de vie de l’application et supporter la migration de cloud à cloud si besoin est.

Le consortium de partenaires de l'industrie informatique et du milieu académique rassemble SOFTEAM en France, ATOS et CA Technologies en Espagne, IMPERIAL COLLEGE OF SCIENCE, TECHNOLOGY AND MEDICINE et FLEXIANT au Royaume-Uni, STIFTELSEN SINTEF en Norvège, SIEMENS et INSTITUTUL E-AUSTRIA TIMISOARA en Roumanie, BOC INFORMATION SYSTEMS en Autriche et POLITECNICO DI MILANO en Italie.

 

Top