5 prédictions technologiques pour 2014.

Selon Compuware Corporation, parallèlement à l'émergence de l'AppOps (Application Operations), les solutions APM (Application Performance Management) de nouvelle génération vont accélérer le déploiement d'applications et favoriser l'innovation dans les environnements mobiles, Big Data et pour les opérations IT.


«2014 apportera son lot de transformations informatiques. Bien sûr pour répondre aux besoins des entreprises dont les applications (sup)portent le business, pour faire face à l'utilisation massive des terminaux mobiles et pour accompagner l'adoption de stratégies de Big Data ; mais aussi, au sein même  des méthodologies informatiques fondamentales qui régissent le développement et la compétitivité des entreprises », affirme John Van Siclen, General Manager de la division APM de Compuware.«Les solutions APM de nouvelle génération remplaceront les pratiques défaillantes de la dernière décennie pour jouer un rôle primordial dans l'informatique du futur et s'imposeront comme infrastructure stratégique»

  • L'émergence d'une nouvelle pratique – L'AppOps. Celle-ci va accélérer l'innovation applicative grâce à un meilleur alignement entre l'IT et le métier. L'économie numérique est omniprésente et ses dirigeants continueront à y ajuster l'IT pour maximiser les profits. L'« AppOps » met en phase les développeurs, les équipes de production et les responsables métier afin d'être plus innovantet d'accélérer la mise sur le marché des applications en lançant davantage de nouvelles releases chaque mois, chaque semaine, voire chaque jour. Les concepts de développement agile et de DevOps cèdent déjà la place à la notion de déploiement en continu. Face à la pression des décideurs de l'entreprise, l'informatique devra être repensée et se doter de nouveaux outils pour s'adapter à un monde beaucoup plus dynamique.
  • Les applications mobiles ne seront plus un phénomène à part.  Non seulement les applications et utilisateurs mobiles seront plus nombreux que jamais, mais ils seront réabsorbés dans les processus métier et informatiques stratégiques de leur entreprise. Les canaux distincts que sont les applications mobiles, natives, Web ainsi que les points de vente traditionnels seront gérés via undéveloppement, un suivi et une gestion d'applications « Omni-Channel». La mesure du ressenti de l'utilisateur, l'étude du comportement de ces derniers et l'analyse multicanaux deviendront des facteurs de différenciation essentiels pour les entreprises.
  • Le buzz autour du Big Data va retomber mais le mythe deviendra réalité. Le Big Data doit passer par une phase de « désillusion » avant de pouvoir s'imposer comme une technologie grand public en 2015. En 2014, ceux qui produisent des Big Data chercheront des moyens plus intelligents pour faire croitre leurs environnements élastiques et à croissance rapide. Leurs efforts pour obtenirdes analyses plus rapides et en temps quasi réel inciteront les précurseurs du Big Data à s'éloigner des outils traditionnels ou gratuits au profit d'approches plus fiables, matérialisées par une nouvelle génération de solutions APM pointues. Quant aux nouveaux utilisateurs des Big Data, quelle que soit la technologie retenue (Hadoop, NoSQL ou les deux), ils chercheront à rationaliser la mise en œuvre de leurs projets, depuis les développements jusqu'au déploiement, en s'appuyant notamment sur les méthodologies et les outils les plus récents. A ce titre, une nouvelle génération de solutions APM spécialisées dans les BigData s'imposera et jouera un rôle clé dans la réussite des projets Big Data.
  • Les anciennes disciplines ITIL et ITSM seront fortement contestées. Ces disciplines, qui reposent sur de solides principes et méthodologies, ont guidé les responsables informatiques depuis plus de 20 ans. Toutefois, face au rythme des changements, à l'impact des applications sur le business et à la complexité dynamique de l'« Internet des objets », ITIL et ITSM sont de moins en moins adaptés. Nombreux sont ceux qui les considèrent comme un poids freinant l'innovation et le changement indispensables à la survie et à la réussite des entreprises. Cette réalité économique favorisera l'évolution de l'informatique, qui devra s'appuyer sur des systèmes et outils intelligents, dynamiques et permettant une visibilité en temps réel pour faire face à ces bouleversements. Résultat : les solutions APM joueront un rôle de plus en plus important dans l'informatique du futur.
  • Émergence d'une nouvelle génération de solutions APM en tant qu'infrastructure informatique stratégique pour les applications composites modernes. Destinée à accélérer l'innovation, éliminer les hypothèses (incertaines) et optimiser le ressenti de l'utilisateur. Contrairement aux anciens outils APM utilisés pour surveiller l'environnement de production et signaler des problèmes déjà survenus, cette nouvelle génération de solutions APM permet de décloisonner la production, le test et le développement, offrant pour la toute première fois une approche proactive éprouvée pour gérer les performances et la disponibilité des applications. La nouvelle génération de solutions APM redéfinira ce concept même et offrira une alternative fiable et pratique à la vision BSM (Business Services Management) de la dernière décennie, dont l'échec n'est plus à démontrer.
Top