Isogeo, lève 1 million d’euros

Isogeo, le spécialiste de la gestion des données géographiques lève 1 million d’euros auprès d’un investisseur privé européen pour accélérer son développement en France et à l’international.


Soutenue par OSEO et Scientipôle Initiative, la société Isogeo a réalisé en 2011 une première levée de fonds par l’intermédiaire des associations XMP business-angels et IT angels

Créée en 2009, la société Isogeo a pour objectif d’aider les organismes, publics et privés à optimiser l’utilisation, le partage et la valorisation de leur Patrimoine de données géographiques. La Plateforme Isogeo – architecture informatique en nuage (cloud) et modules gérés en mode #SaaS – permet de recenser, documenter et partager facilement les données. En 2012, Isogeo s’impose auprès des organismes publics comme la solution de référence pour le catalogage de données géographiques : département, région, communauté d’agglomération et communauté urbaine,  agence d’urbanisme, établissement public foncier…

Après une année 2013 particulièrement riche en événements pour Isogeo, l’année 2014 sera celle du déploiement en France et à l’international.

En 2013, Isogeo aura définitivement pris sa place sur le marché du catalogage des données géographiques en France. Sa Plateforme destinée à optimiser l’utilisation, le partage et la valorisation des données géographiques aura trouvé preneur auprès de nouveaux organismes publics : le Conseil Général de la Moselle, les Communautés urbaines et d’agglomérations du Creusot-Montceau, de Lorient, Dunkerque et Dijon. Dans le même temps, la Plateforme Publique de l’Information Géographique du Nord-Pas de Calais à lancé son Géocatalogue grâce à la solution Isogeo (http://www.ppige-npdc.fr/geocatalogue).

Côté privé, notons le développement pour SYSTRA (www.systra.com) d’une plateforme collaborative dont le but est de mutualiser les ressources au niveau mondial mais aussi d’accéder facilement aux ‘bonnes’ données géographiques pour gagner en efficacité.

L’objectif d’Isogeo : répondre aux besoins des professionnels publics et privés, en France et à l’international, d’une meilleure gestion des données géographiques

Top