Le Cloud Index en France par IDC avec VMware et Accenture.

Le sujet du Cloud continue de tracer son sillage dans les organisations en France, telle est la tendance que confirment les résultats du Cloud Index, baromètre réalisé par IDC en partenariat avec VMware et Accenture et consacré à l’adoption du Cloud Computing en France.


Réalisé auprès des Directions Informatiques de 126 entreprises et administrations françaises  regroupant plus de 2 000 salariés sur la France, le baromètre Cloud Index soulève les problématiques de mise en œuvre du cloud, son impact sur les processus internes de l’entreprise, sur le modèle de fonctionnement de la DSI et de gouvernance.Le Cloud pose en profondeur la question de la transformation et de l'évolution du modèle des entreprises pour se diriger vers un nouveau paradigme informatique

Selon la nouvelle édition du Cloud Index, étude menée par IDC pour VMware et Accenture :

  • 63% des entreprises françaises ont recours au Cloud (+15% en un an)
  • Le Cloud privé arrive en tête des initiatives portées par les DSI fin 2013 : 53% des DSI ont recours au Cloud privé, contre 21% au Cloud public, et 10% au Cloud hybride
  • Plus de la moitié (52%) des entreprises ont constaté des changements dans l’organisation IT liés à la mise en œuvre de solutions de Cloud

Parmi les principaux enseignements du baromètre

  • Le Cloud privé a le vent en poupe (86% des entreprises ayant recours au cloud l’ont adopté) : en mettant en place un cloud privé, les entreprises n’ont plus uniquement comme objectif la réduction des coûts mais aussi une meilleure efficacité vis-à-vis des directions utilisatrices (diminution du temps de déploiement des applications, satisfaire la demande des métiers…) ;
  • Le Cloud public nécessite une approche concertée avec les métiers : selon 21% des Directions Informatiques ayant déployé des solutions de Cloud public, la majorité des dépenses en Cloud proviennent des métiers, mais la visibilité des DSI sur la dépense Cloud des métiers reste très faible. De plus, les directions métiers déploient des solutions de Cloud Public sans le recours à la DSI (39%) ;
  • Les entreprises ont recours au Cloud Hybride : pour réduire les coûts (55%), mais surtout pour réduire les temps de déploiement des applications (69%), tout en conservant une maîtrise forte des problématiques de sécurité et de confidentialité ;
  • La nécessité d’orienter les catalogues de services vers les métiers : 1 entreprise sur 2 a déployé un catalogue de services fin 2013 (33% fin 2012). La principale finalité des catalogues de services étant de pouvoir communiquer plus efficacement avec les métiers (71%)
  • L’automatisation des services a fortement progressé en 1 an, à une exception près : l’automatisation de la refacturation.
  • Cloud : la transformation est engagée et engageante pour l’entreprise : 65% des entreprises ont lancé des initiatives consistant à évaluer les impacts du Cloud sur l’organisation ou les processus informatiques de l’entreprise. Elles n'étaient que 38% un an plus tôt.
  • Le Cloud impacte l’organisation de l’informatique d’entreprise : plus de la moitié (52%) des entreprises ont constaté des changements dans l’organisation IT liés à la mise en œuvre de solutions Cloud

Pour plus d’informations, cliquez [ici] pour accéder à la présentation des résultats de l’étude.

Top