Cloud public : les entreprises considèrent les outils de partage de fichiers comme un risque majeur de sécurité

Une étude menée auprès de 621  professionnels de l'informatique par Axway , leader du marché de la gouvernance des flux de données, et l'InstitutPonemon, met en évidence les dangers des services cloud publics tels que DropBox, Box et Google Docs.


L'enquête « Achieving Security in Workplace File Sharing » révèle que près de 50% des entreprises trouvent que les services grand public de partage de fichiers dans le cloud comme DropBox, Google Docs et Box ne sont pas adaptés à un usage professionnel. Parmi les préocupations soulevées par les personnes interrogées, on trouve en première ligne l'incapacité à savoir si une perte ou une vol de données sensibles est survenu dans le Cloud, ainsi que les conséquences négatives liées à une perte potentielle de propriété intellectuelle.

Les principales conclusions de l'enquête sont :

 

  • 89 % des entreprises affirme avoir peu de chance de savoir si des informations sensibles ou confidentielles ont été perdues ou volées suite à un usage illicite des données dans le cloud public
  • 80 % sont préoccupées par les conséquences négatives que les outils de cloud public pourraient engendrer en cas de perte potentielle de propriété intellectuelle
  • 69 % ne semblent pas savoir si des employés utilisent des outils de partage de fichiers non sécurisés ou non autorisés
  • 66 % considèrent le partage de fichiers comme risqué ou très risqué pour leur organisation
  • Près de 50 % pensent que les services grand public de partage de fichiers dans le cloud ne sont pas adaptés à un usage professionnel

Pour consulter le rapport de recherche complet de Ponemon, rendez-vous sur : http://www.axway.com/sites/default/files/repository/Axway_Whitepaper_Ponemon-Report_EN.pdf

Top