Amazon Web Services célèbre son huitième anniversaire le vendredi 14 mars

Après une expérience de plus d'une décennie dans le développement et l'exploitation de l'application Web à très haut niveau d'élasticité, Amazon.com a acquis des compétences fondamentales pour l'exploitation d'une infrastructure technologique et de centres de données de grande échelle.


Depuis 2006, Amazon s'est lancé dans une mission beaucoup plus vaste consistant à servir un nouveau segment de clients, les développeurs et les entreprises, avec une plate-forme de services Web qu'ils peuvent utiliser pour créer des applications sophistiquées et extensibles. Amazon Web Services (AWS) a ainsi commencé à offrir à ses clients un accès à des services d'infrastructure dans le cloud avec Amazon S3 (Amazon Simple Storage Service) pour le stockage, suivi, en août de la même année, d'Amazon EC2 (Amazon Elastic Compute Cloud) pour l'accès par Internet à des serveurs à la demande.

Aujourd'hui, AWS propose 38 services à ses clients. Amazon S3, le premier de ces services a avoir été lancé, a déjà stocké plus de 2 milliards d'objets, avec des pics réguliers à 1,1 millions de requêtes par seconde.(2billions = 2 x 1012)

La plate-forme de services d'infrastructure technologique d'AWS s'est développée rapidement depuis le premier jour : AWS se distingue par un rythme d'innovation rapide avec, par exemple, plus de 280 nouveautés en 2013. Parallèlement à son développement, AWS continue à utiliser sa dimension pour améliorer l'efficacité de sa gestion et réduire les prix pour les clients : les prix ont été réduits 41 fois depuis le lancement en 2006.

AWS compte actuellement des centaines de milliers de clients, des start-ups,  des grandes entreprises et des organisations dans plus de 190 pays. Elles interviennent dans différents secteurs industriels comme la banque et la finance,  les services  publics, les médias, l'industrie automobile ou encore l'ingénierie. Parmi les clients français d'AWS on compte Allociné, des start-ups de renommée internationale comme Pretty Simple, ou BIME, des sociétés du e-commerce comme Millésima ou Videdressing ainsi que des entreprises du CAC 40 comme Lafarge ou Schneider Electric

Top