La souveraineté des données à l’ère du Cloud

Les organisations informatiques se tournent vers le Cloud public afin de fournir à leurs collaborateurs de nouveaux services et de nouvelles capacités. Cependant, des faits récents ont placé la confidentialité, la sécurité et le contrôle des données parmi les premières préoccupations des clients.


Selon un sondage réalisé par Vanson Bourne (organisme indépendant spécialiste des études de marché dans le secteur des technologies) auprès de 200 entreprises clientes de VMware au Royaume-Uni, 86 % des répondants pensent qu’il est important que le stockage des données critiques de leur entreprise soit assuré par un fournisseur de services Cloud basé au Royaume-Uni.

Le sondage révèle que 52 % des répondants déclarent avoir l’obligation de respecter la réglementation et/ou les standards de conformité en matière de localisation des données, alors que 20 % ne connaissent pas l’emplacement de leurs données y compris leurs données critiques.

Concernant l’usage du Cloud, l’étude révèle que pour 85 % des clients interrogés, le Cloud public qu’ils utilisent actuellement n’est pas intégré ou seulement partiellement intégré avec leur propre datacenter, ce qui nécessite par exemple le recodage des applications pour migrer les charges de travail IT. 81 % reconnaissent avoir besoin d’une solution qui leur permette de gérer leur Cloud public aussi facilement que leur propre infrastructure.

En savoir plus sur sur l'étude VMware.

 

Top