La Commission Européenne choisit HP pour sécuriser le partage des données dans le Cloud

Coordonné par HP, le projet « CoCo Cloud » (Cloud Confidentiel et Conforme) contribuera à la création en Europe d’un modèle cloud unique sur le marché axé sur la confidentialité et la conformité des échanges.


Conformément à la stratégie de la Commission Européenne en vue de créer un modèle unique sur le marché européen pour le cloud computing, l’initiative CoCo Cloud[1] fournira un cadre souple et juridiquement conforme pour sécuriser l’échange des données entre les utilisateurs finaux et le Cloud.

« L’objectif du projet CoCo Cloud est de créer le socle d’un modèle de sécurité pour le Cloud », a déclaré Jakub Boratynski, responsable de l’unité Trust & Security au sein de la Direction Générale des Réseaux de Communication, du Contenu et des Technologies (DG CONNECT) de la Commission européenne. « Ce projet permettra de surmonter les problèmes réglementaires et juridiques entre les pays de l’UE afin d’assurer que les données sensibles sont soigneusement contrôlées et protégées en permanence au moyen de solutions contextuelles. À mesure qu’augmente le niveau de confiance accordé au Cloud, les utilisateurs accorderont également une confiance accrue aux services accessibles sur le cloud, ce qui, à terme, sera bénéfique pour l’économie numérique et pour la société au sens large. »

Dirigé par HP, le consortium en charge du projet CoCo Cloud fournira une solution sécurisée de bout en bout, du référentiel de données au terminal de l’utilisateur (mobile ou fixe), avec des règles de stockage, de partage et d’accès aux données définies par l’utilisateur. Ce consortium facilitera également la négociation entre les fournisseurs de services de cloud computing et les utilisateurs finaux en vue de répondre à leurs exigences quant à l’utilisation des possibilités du cloud computing.

Outre HP, qui sera chargé de la coordination et de l’intégration, le consortium du projet CoCo Cloud comprend plusieurs partenaires universitaires (tels que le Conseil national italien de la recherche, l’Université d’Oslo et l’Imperial College de Londres) et industriels tels qu’Atos, qui collaboreront pour fournir des solutions complètes aux utilisateurs finaux Agenzia per l’Italia Digitale (AGID) et Grupo Hospitaliaro Quirón. L’étude et la comparaison sur le plan juridique des différentes politiques internationales seront menées par l’Université d’Oslo et le cabinet d’avocats Bird&Bird.

Pour simplifier la mise à disposition des services, réduire les risques opérationnels et optimiser la répartition de la charge de travail entre les fournisseurs de services de cloud, le projet CoCo Cloud sera hébergé sur HP CloudOS, une plate-forme ouverte et sécurisée basée sur la technologie OpenStack®.

[1] Le projet CoCo Cloud est cofondé par le 7ème programme-cadre de l’Union européenne sous la forme d’une convention de subvention n° 610853 (www.coco-cloud.eu

Top