Axione et Saint-Etienne Métropole lancent le premier Cloud Park de France

LOTIM Télécom (filiale d’Axione Infrastructures) et Saint-Etienne Métropole, en partenariat avec Cloud Loire et Microsoft, lancent Cloud Park Microsoft ready, nouveau concept de zones d’activités « augmentée » qui vont  favoriser le travail collaboratif entre les entreprises du territoire et simplifier la gestion de leur système d’information.


Dynamiser le territoire, accompagner les entreprises dans leur besoin de mobilité et favoriser la création de collectifs de travail hors les murs de l’entreprise… Tels sont les enjeux de ce nouveau concept de zone d’activités virtuelle.

Dans la Loire, depuis 2005, le Conseil général a pris une longueur d’avance en matière numérique en se dotant d’un des premiers réseaux publics de télécommunications à très haut débit. En l’espace de 10 ans, les Réseaux d’Initiative Publique (RIP) comme celui de la Loire  ont permis de généraliser la desserte en fibre optique des zones d’activités et de connecter les entreprises à l’Internet très haut débit. Aujourd’hui, ces débits plus fluides et performants permettent de déployer le cloud computing, c'est-à-dire l’accès à des services numériques hébergés sur des serveurs distants mutualisés.

 

En 2014, la Loire franchit une étape décisive avec le premier Cloud Park de l’Hexagone.

 

Les entreprises de l’Agglomération de Saint-Etienne, situées sur des zones raccordées en fibre optique, vont pouvoir « virtualiser » leurs postes de travail pour accéder à distance à des suites logicielles. Fini les installations sur chaque poste informatique, chronophages, onéreuses et pas toujours fiables. Les avantages du Cloud Park pour chaque entreprise sont multiples : une gestion et une maintenance simplifiées du parc informatique, des économies d’échelle substantielles, un interlocuteur unique et une meilleure qualité de service…

Mais avant tout, c’est la possibilité pour tous les clients du Cloud Park de partager des outils numériques (bureautique, messagerie, téléphonie, visioconférence etc.) comme s’ils faisaient partie d’une seule et même entreprise. Le travail collaboratif en réseau entre divers types de structure (entreprises, designers, chercheurs, collectivités…) devient alors plus facile. A terme, ce sont aussi des outils « métiers » qui seront accessibles (BTP, mécanique…) via le Cloud Park.

La fibre optique, vecteur de développement du cloud computing

« On passe d’une logique de coût aux débits consommés à une logique de coût à l’usage, indépendamment du débit internet qui s’adapte automatiquement en fonction des besoins. D’un mode opératoire où tout était segmenté, on passe à un mode globalisé et simplifié » ajoute Bernard Lambilotte, Directeur de Lotim Télécom, filiale d’Axione Infrastructures.

 

Top