TRUFFLE 100 France – 10ème édition

Le Truffle 100 France est un baromètre publié par le cabinet Truffle Capital, acteur majeur du capital-risque européen, et réalisé par le groupe CXP (www.cxp.fr). Le classement est généré sur la base des données fournies par les sociétés, complété si nécessaires par des éléments provenant de sources complémentaires.


Les résultats de l’étude témoignent du dynamisme du Software made in France encouragé par la "transformation numérique" de l'entreprise, elle-même portée par les grandes tendances que sont le SaaS et l'environnement Cloud, les Big Data et les enjeux métier de l'analytics, les nouvelles dimensions du collaboratif et du "social", la dématérialisation des processus et des documents, et le nécessaire développement de la mobilité. Le classement et le détail des chiffres sont consultables sur le site www.truffle100.com. Les principales conclusions :

 Un secteur créateur d’emploi 

L’effectif total des sociétés progresse cette année, évoluant de 75 910 employés en 2012 à 78 800 en 2013 (+ 3,8 %). L’effectif R&D, avec 15 000 chercheurs, pèse désormais 19 % de l’effectif total, contre 18 % en 2012. C’est un retour heureux au niveau de 2011. Autre point, 78 % des éditeurs français n’envisagent pas de délocaliser leur R&D, un taux en augmentation par rapport à 2012 (68 % des éditeurs).

 Les investissements en R&D se maintiennent

L’investissement en R&D représente 1 052 millions d’euros en 2013, un chiffre voisin de celui de 2012 : 1 106 millions d’euros.

 Une concentration du chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires total évolue favorablement, passant de 9 milliards d’euros en 2012 à 9,3 milliards d’euros en 2013. Le marché français de l’édition de logiciels reste concentré : les 5 premiers éditeurs du classement représentant en effet 53 % du chiffre d’affaires global. La société leader, Dassault Systèmes, totalise, elle, 30,3 % du chiffre d’affaires.

 Baisse de 20 % du taux de profitabilité

Le résultat net du palmarès est de 604 millions d’euros en 2013 contre 693 millions d’euros l’année précédente. Le taux de profitabilité passe ainsi de 8 % du chiffre d’affaires en 2012 à 6,4 % en 2013, une baisse de 20 %. Les profits sont mieux répartis : les cinq premiers éditeurs du Truffle 100 France pèsent, en 2013, 68 % du chiffre d’affaires (45 % en 2012) et les trois premiers 50 % (56 % en 2012).

 La domination de l’Ile de France

Les deux principales régions du Truffle 100 France restent, cette année encore, l’Ile de France avec 82 % du CA Edition, 84 % des effectifs et 81 % des effectifs R&D ; et, dans une moindre mesure la région Rhône-Alpes avec 8 % du CA Edition, 7 % des effectifs et 8 % des effectifs R&D. Ces deux clusters ont une carte à jouer dans sur le marché européen.

Les 10 tendances qui tirent le marché

(en % du Top 100)

Le cloud computing et le SaaS 76

Les applications mobiles 61

Les big data 36

La gestion des processus métier 27

Le collaboratif 24

Le décisionnel métier 19

La dématérialisation documentaire 18

La sécurité du SI 13

La virtualisation 12

Les évolutions du web 2.0  7

Top