AWS Summit 2014 : 70% des entreprises du CAC 40 utilisent AWS

A l’occasion du AWS Summit 2014, qui s’est tenu hier à Paris, le Dr Werner Vogels, CTO d’Amazon.com, a expliqué comment, depuis plus de 8 ans, AWS essaie de transformer la façon dont les entreprises utilisent les infrastructures technologiques et s’adapte aux besoins de ses clients, en développant en permanence de nouvelles fonctionnalités. Cette démarche semble séduire de plus en plus d’entreprises françaises, dont Schneider Electric, Lafarge, Canal+, Le Figaro, RFF, Alcatel ou encore Capgemini.

Parmi les clients d’AWS, Airbnb, Spotify, Dropbox ou Instagram sont autant d’entreprises qui n’existaient pas quand AWS a été créée : « Le cloud AWS soutient la croissance rapide de ses start-ups. Chaque soir, dans le monde entier, 150 000 personnes dorment dans une chambre réservée à travers Airbnb. La croissance du nombre de clients Airbnb est supportée par une croissance proportionnelle du nombre d’instances Amazon EC2, utilisées par l’équipe opérationnelle Airbnb, qui se compose de 5 personnes».

A l’autre extrémité du marché mondial de l’hôtellerie, des grandes entreprises sont également clientes d’AWS, comme Fours Seasons ou Kempiski, qui a mis en place une stratégie 100% cloud s’appuyant sur AWS, avec l’idée que la concurrence dans le domaine de l’hôtellerie de luxe se jouera sur les services digitaux offerts aux clients. Ainsi, selon le Dr Werner Vogels, «Grâce au cloud computing, la Terre devient plate: les petits hôtels peuvent offrir les mêmes services de réservation ou digitaux que les grandes chaînes internationales, et ces dernières peuvent s’adapter aussi vite que les plus petites structures ».

L’incertitude devenant la norme dans le monde des affaires actuel, avec des clients de moins en moins fidèles à leur fournisseur, il devient primordial pour toutes les entreprises de pouvoir se défaire des ressources informatiques quand le besoin disparaît, de payer à l’usage, de transformer les coûts fixes en coûts variables et de concentrer ses efforts sur le développement de ses compétences clés. «Avant le cloud computing, l’informatique était le dernier domaine où ne pouviez pas adapter votre consommation à vos besoins et où tous vos projets devaient être bâtis à très long terme», pour Werner Vogels. Aldebaran Robotics, concepteur de robots humanoïdes émotionnels, qui a témoigné hier par la voix de Julien Simon, Chief Technology Officer, a justement fait le choix d’appuyer ses projets très innovants mais également très changeants sur le cloud AWS: “Nous recherchions une présence mondiale, nous n’avions pas de compétence centre de données dans l’équipe, ni de budget ou de planning prédéfini: AWS s’est révélé être un choix logique !”

Par ailleurs, Miguel Alava, directeur d’AWS France, a souligné que “depuis les débuts du service, AWSa baissé ses prix 43 fois. Cela fait partie de notre ADN.” Le Dr Werner Vogels a décrit le cercle vertueux d’AWS : «Plus de clients amène plus d’usage, donc plus d’infrastructure, donc plus d’économies d’échelle, donc une baisse des prix, qui ne peut manquer d’amener … de nouveaux clients. C’est la raison pour laquelle, nous voyons nos clients plus comme des partenaires, qui nous dictent les nouvelles fonctionnalités à développer. Nous misons sur leur succès pour assurer le nôtre».

Enfin, Florence Hu-Aubigny, Vice-Présidente Senior R&D chez Dassault Systèmes, a présenté la plateforme 3DEXPERIENCE, architecture de service mise en ligne en janvier 2014, utilisée par 15 000 utilisateurs et toute la R&D de Dassault Systèmes et supportée par AWS en environnement cloud. «Parmi les critères de choix nous ayant permis d’opter pour AWS, la sécurité était primordiale: la plateforme 3DEXPERIENCE devient le coffre-fort de l’entreprise qui adopte cette solution, car elle y héberge tous ses projets de recherche». Stephen E. Schmidt, chef de la sécurité d’AWS, a martelé le message qu’”AWS est le meilleur endroit pour protéger vos données, d’un accès non-autorisé”, notamment parce que toute entreprise cliente d’AWS peut profiter des niveaux de sécurité demandés par les plus clients les plus exigeants, comme Shell, Nasdaq ou Pfizer.

Top