Usercube gère dorénavant les identités numériques en mode SaaS

Quand un collaborateur arrive, change de fonction ou quitte l’entreprise, sa dotation physique (ordinateur, badge d’accès, smartphone) et logique (droits d’accès au SI) doivent évoluer en conséquence. La bonne gestion des entrées/sorties/mutations (EMS) a un impact direct sur l’efficacité et la sécurité du SI de l’entreprise. De plus, avec l’adoption des applications métiers dans le cloud, le blocage d’un compte au sein des services centralisés d’identification et d’authentification n’est pas toujours suffisant pour interdire son accès aux applications CRM ou RH, par exemple.

Usercube, qui gère les identités numériques et les droits d’accès aux applications des collaborateurs chez plus de 50 clients, annonce la disponibilité de sa suite logicielle en mode SaaS: cette version s’adresse aux entreprises de plus de 100 collaborateurs et se présente comme “économiquement imbattable jusqu’à 5 000 collaborateurs en divisant par trois les coûts et par cinq les délais de mise en œuvre par rapport aux solutions traditionnelles”.

 

Nicolas Moyere, Directeur Technique de Usercube, précise que « les utilisateurs sont authentifiés soit par fédération, soit avec leur compte Office 365 ou GoogleApps. La solution est muli-tenant et une seule instance de Usercube peut supporter jusqu’à un million d’utilisateurs. Les serveurs sont hébergés dans un datacenter performant et sécurisé, localisé en France. La réversibilité est totale».

Usercube en mode SaaS peut être également utilisé dans un cloud privé, par exemple par des directions informatiques qui sont opérateurs pour les filiales de leur groupe: un seul serveur Usercube est alors opéré mais chaque filiale ne voit que son instance propre.

Top