VMware forum: l’ode à la « software-defined entreprise »

Hervé Uzan, PDG de VMware France, a exhorté hier les entreprises françaises présentes au VMware forum 2014 à se transformer en « software-defined entreprise ».

« VMware, 3ème société la plus innovante dans le monde, selon le dernier classement Forbes et n°1 de la satisfaction client aux USA et n°3 dans le monde, selon la dernière étude Net Promoter Score, souhaite être le moteur de cette transformation ».

Jean-Pierre Brulard, Vice-Président SEMEA, a expliqué qu’« avec des budgets informatiques constants, les départements informatiques ne peuvent faire face à la croissance exponentielle des attentes cloud et mobilité et doivent libérer des ressources issues de l’univers client-serveur ». En 2013, ses 500 000 clients dans le monde auraient économisé 10 milliards de dollars grâce à VMware, soit deux fois le chiffre d’affaires réalisé par le leader de la virtualisation.

La « software-defined entreprise » s’appuie sur 3 piliers: le « end-user computing », le « software defined Data-Center » et le cloud hybride

Dans le domaine du « end-user computing », « pour s’adapter à un utilisateur nomade, en demande de plus de liberté, la vision de VMware est de fournir un espace de travail virtuel sécurisé permettant de travailler au rythme souhaité. » Depuis le dernier VMware forum, l’acquisition de Desktone et le lancement de Horizon 6 ont renforcé ses solutions de gestion des postes de travail et le rachat d’Airwatch ses solutions de gestion et de sécurisation des appareils mobiles.

Concernant le « software defined data center », marqué depuis un an par les acquisitions de DynamicOps et de Nicira, Jean-Pierre Brulard a indiqué que « si les serveurs virtuels sont majoritaires depuis 2010, la virtualisation du réseau constitue aujourd’hui le goulot d’étranglement : VMware souhaite étendre la virtualisation du serveur au réseau, au stockage et à la gestion ». 72 % des entreprises du CAC40 ont déjà commencé le déploiement de ces technologies, notamment de la plateforme NSX  de virtualisation et de sécurité du réseau.

Enfin, l’ambition de VMware pour les cloud hybrides est de « réunir le meilleur de deux mondes en déployant en toute transparence, sans que les utilisateurs ne voient de différence. Il faut éviter que les cloud publics et privés ne deviennent de nouveaux silos”.

Parmi les 27 000 clients français de VMware (dont 100 % du CAC 40), Hervé Uzan a choisi de mettre en avant trois expériences client illustrant les trois piliers de la stratégie VMware :

  • IRCEM, groupe de protection sociale, en virtualisant 250 serveurs grâce à vSphere et à l’installation de View, issu de l’offre VDI, a pu mettre en place le télé-travail à coûts maîtrisés, la gestion multi-appareils (dont les tablettes), le déploiement de ses propres postes chez des sous-traitants et obtenir ainsi une réduction de 20 % des dépenses informatiques ;
  • La DILA (Direction de l’Information Légale et Administrative) a lancé un prototype de G-Cloud s’appuyant sur vCloud, avec 100 machines virtuelles VMware, proposant des services IaaS ou PaaS, testés par 7 services dans différents ministères et a observé une réduction des coûts de 30%, ce qui lui permet d’envisager une montée en puissance ;
  • GEFOC, leader logistique et transport, a choisi d’opérer une rénovation de son SI, accompagné par Cap Gemini, en virtualisant 600 serveurs en moins de 6 mois grâce aux suites IT Business Management et vCloud. Ce projet a permis de diviser par trois le temps de clôture mensuel et par dix celui de mise à disposition d’une nouvelle solution.

Enfin, Hervé Uzan a présenté la Société Générale comme modèle de « software-defined entreprise » : la banque française, pour s’adapter aux nouvelles réglementations et aux révolutions digitales, a mis en place en France un cloud privé, grâce à vCloud, dans le but de proposer rapidement un catalogue de services IaaS et PaaS et un portail pour les utilisateurs. La direction informatique doit devenir, à terme, un broker de services pour l’entreprise et le cloud, le service d’hébergement par défaut.

Top