Résultats Esker : un deuxième trimestre dynamique

Le chiffre d’affaires d’Esker au deuxième trimestre 2014 progresse de 9 % en devises constantes et de 6 % en devises courantes par rapport au même trimestre de l’année précédente. Malgré une nouvelle baisse du dollar américain, l’activité reste dynamique et fortement tirée par les activités cloud/SaaS.

Au 30 juin 2014, la trésorerie du groupe s’établit à 13,9 M€ contre 12,6 M€ un an auparavant après paiement des dividendes de 880 K€ et rachat de titres pour un montant total de 996 k€. Avec une trésorerie nette largement positive, Esker dispose d’une autonomie financière qui lui donne les moyens de réaliser des acquisitions tout en poursuivant sa politique de distribution de dividendes et de rachats de titres.

résultats esker

Les revenus des solutions de dématérialisation en mode SaaS progressent de 15 % sur le deuxième trimestre 2014 pour représenter 65 % du chiffre d’affaires total du groupe sur ce trimestre. Les revenus strictement liés à l’utilisation de la plateforme cloud Esker (hors service professionnel) progressent quant à eux de 21 % en raison de l’accélération des délais d’implémentation.

Tendances pour l’année 2014

L’année 2013 a permis d’assainir la base de référence du chiffre d’affaires en réduisant significativement le poids des activités historiques et des ventes de licences. La récurrence du chiffre d’affaires, proche de 80 %, l’entrée en production des nombreux contrats signés au cours de ce trimestre et la stabilité des conditions économiques permettent à Esker d’anticiper une croissance proche de 10 % pour l’ensemble de l’année 2014.

Top