L’espace OpenStack Marketplace inclura désormais les options de cloud privé

Lancé lors de l’OpenStack Summit d’Atlanta en mai dernier, cet espace permet aux développeurs et utilisateurs de cloud de s’informer sur les offres disponibles, les zones géographiques et les caractéristiques des fournisseurs. La plate forme offrait déjà une base de données sur les cloud publics : elle inclura désormais les informations concernant les cloud privés.

Les cloud privés connaissent un certain succès auprès des utilisateurs qui souhaitent consommer de l’infrastructure cloud OpenStack sans en porter la responsabilité de la conception, du déploiement et de l’exploitation Pour répondre à cette tendance, l’OpenStack Foundation vient d’élargir son site de comparaison de fournisseurs OpenStack Marketplace à une nouvelle catégorie « cloud privé ».

L’un des plus gros avantages pour les utilisateurs d’OpenStack est la diversité dans la manière de consommer du logiciel : on-premise, dqans un data center de fournisseur de services ou dans un modèle hybride. OpenStack Marketplace avait été lancé en mai dernier pour offrir aux utilisateurs d’OpenStack un moyen transparent et ouvert d’évaluer toute la palette des options de déploiement OpenStack. Cette nouvelle catégorie dédiée aux cloud privés s’ajoute à la formation, aux services de consulting, aux distributions et appliances, aux cloud publicset aux drivers, de manière à ce que les utilisateurs puissent facilement trouver et comparer les produits répondant le mieux à leurs besoins.

Cette nouvelle catégorie comprend des informations détaillées sur les offres d’Aptira, Auro, Blue Box, IBM, DataCentred, Metacloud, Mirantis, Morphlabs, Rackspace et UnitedStack. Tous les produits et services doivent répondre à des exigences techniques spécifiques et fournir une information transparente par rapport aux versions d’OpenStack supportées et à leurs fonctionnalités.

 

Selon Forrester Research, « …les moteurs les plus importants de l’adoption du cloud par les décideurs en entreprise concernés par le matériel et utilisant on envisageant d’utiliser des cloud privés hébergés sont notamment la réduction du TCO, la facilité de gestion des ressources, les capacités on-demand et une meilleure récupération après sinistre » (Forrester Research, Inc., Adoption Profile: Hosted Private Cloud, North America And Europe, Q3 2013, mars 2014).

Top