CloudKitty – Facturation dans Openstack

Objectif Libre, acteur de l’écosystème Openstack, dévoile CloudKitty, un composant additionnel à Openstack permettant d’analyser le coût d’utilisation d’un cloud.

Openstack est une solution pour créer et gérer de l’infrastructure (IaaS), que ce soit des machines virtuelles, du stockage, du réseau. Jusqu’ici, Openstack ne disposait pas d’un composant pour la facturation.

Objectif Libre est une société de services en logiciels libres crée en 2009 par Christophe Sauthier, qui propose une offre de services, d’accompagnement et de formations sur des solutions Open Source innovantes dans le domaine de l’infrastructure système.

Le projet est né de deux besoins : le premier concernait une demande d’un des clients d’Objectif Libre pour qui la société était en train de développer un cloud public sur Openstack. Ce client souhaitait disposer d’un composant de facturation et la perspective de prendre une solution non intégrée à Openstack n’était pas envisageable pour lui. Objectif Libre a donc décidé de créer sa propre application, baptisée CloudKitty.

Objectif Libre avait également besoin d’un outil proposant des informations de coût d’utilisation afin de permettre le portage de Teevity (logiciel d’analyse de coûts multi-cloud provider) sur la plateforme Openstack.

Pour permettre une intégration forte avec Openstack, CloudKitty reprend et utilise toutes les bonnes pratiques d’Openstack, aussi bien au niveau des technologies utilisées que des pratiques de développement. CloudKitty s’intègre graphiquement dans Horizon, l’interface Web de Openstack.

Cloudkitty est utile dans le cas d’un cloud public, où l’application permet ainsi de faire de la facturation à ses clients mais aussi dans le cas d’un cloud privé, pour permettre d’avoir un coût de revient des ressources utilisées ou alors pour autoriser la refacturation entre services d’une même société/groupe.

Enfin, CloudKitty est entièrement publié en Open Source, avec la même licence qu’Openstack (Apache 2).

Top