Le groupe Aruba remporte l’extension .cloud

L’italien Aruba Cloud devient le registar officiel du .cloud, contre toute attente et devant les grands de la scène mondiale.

« Le fait de devenir le registar du .cloud ne fait que renforcer notre conviction et nous avons hâte de mettre cette nouvelle extension à disposition des bureaux d’enregistrement et des sociétés qui croient, comme nous, que le cloud est l’avenir de l’Internet », commente Eric Sansonny, directeur général d’Aruba Europe de l’Ouest.

Le gTLD (global Top Level Domain – Domaine de Premier Niveau générique) .cloud représente une étape supplémentaire dans l’expansion connue par cette technologie depuis plusieurs années. En effet, le cloud est reconnu comment étant la tendance technologique principale et représente, en terme de marché, plusieurs centaines de milliards d’euros.

Le nom de domaine en question est une extension extrêmement stratégique, non seulement pour les acteurs du marché IT désirant affirmer leur identité cloud, mais également pour un public plus large utilisant le cloud sous toutes ses formes. Celui-ci devient ainsi une extension d’intérêt plus général.

Pour devenir le registar officiel de l’extension .cloud, 6 sociétés dont Amazon, Charleston Road Registry (Google) et Symantec avaient également fait leur demande. Aruba devient ainsi le seul registar pour ces nouveaux noms de domaine en .cloud. Via cet investissement stratégique, le groupe souligne sa place à part et sa volonté d’innover dans le secteur.

Top