L’ISEP publie trois thèses professionnelles sur le cloud

Trois récents diplômés de la deuxième promotion du Mastère Cloud Computing de l’ISEP ont soutenu fin 2014 leurs thèses professionnelles où ils ont développé chacun un point de vue essentiel sur l’évolution des technologies et des offres qui doivent accompagner la migration des systèmes d’information des entreprises vers les nuages. Ils s’interrogent notamment sur les bénéfices pour les entreprises, la méthodologie de déploiement et les outils pour réaliser.

L’ISEP (Institut Supérieur d’Électronique de Paris) propose un Mastère Cloud Computing qui s’articule autour d’un tronc commun et de deux axes : une composante technique (consolidation des acquis et enseignements des spécificités techniques de l’environnement cloud computing) ainsi qu’une ouverture transversale, sur la gestion financière des projets, la prise en compte de la qualité et de la satisfaction des clients, la conduite du changement ou encore l’intégration des contraintes légales et réglementaires. Ce Mastère est labellisé par la CGE (Conférence des Grandes Écoles) et inscrit au RNCP (Répertoire Nationale de la Certification Professionnelle).

Julien Chossade : Cloudification : quels enseignements pour la réussir, quelles leçons en conduite du changement ?

À l’heure où la France commence à considérer véritablement les bénéfices du cloud et à en comprendre les enjeux, Julien Chossade nous propose de faire le point sur le processus de « cloudification » au travers d’un document clair et didactique. Pour ce nouveau diplômé, le virage du Cloud fait sauter les verrous et permet de débrider le développement business. Sa conclusion : « les organisations qui n’auront pas compris cela risquent de prendre le mur de plein fouet. »

Olivier Fontaine : Pilotage du déploiement d’une application vers une infrastructure cloud

Les problématiques de pilotage et de déploiement d’infrastructures cloud sont essentielles à la réussite des projets. Olivier Fontaine, fort d’une expérience de 18 ans dans les SI, soutient que le cloud computing aura atteint son objectif lorsque la couche hardware sera devenue totalement invisible pour les applications : « nous assisterons alors à une véritable explosion du software dans un cloud complètement interopérable, le cloud 2.0 sera alors la révolution « application – centric » ».

Gérald Patterson : Improving Cloud Computing availability with OpenStack enhanced performance (en anglais)

La thèse professionnelle de Gérald Patterson est un document essentiel pour pouvoir métamorphoser son système d’information dans les meilleures conditions et décupler son rendement. Pour lui, ce nouveau paradigme qu’est le cloud computing révolutionne l’IT et permet une efficacité, une simplicité dans la complexité des systèmes d’information jusqu’alors inégalée. Sa conviction : « Openstack en est l’orchestrateur, le système d’exploitation du cloud computing, l’ossature d’un nouveau SI survitaminé ».

Ces travaux de recherche appliquée sont destinés aux dirigeants d’entreprises françaises et européennes qui souhaitent approfondir leurs réflexions sur l’opportunité d’adopter des solutions de cloud computing comme levier de transformation et d’innovation pour leur entreprise.

 

 

Top