Un datacenter de nouvelle génération à Mougins

Un nouvel arrivant en France, Titan Datacenter, prévoit d’installer un datacenter géant (28 850 m2), l’un des plus grands en Europe, à Mougins (Alpes Maritimes) près de la technopôle de Sophia Antipolis. Il devrait être opérationnel en mars 2016.C’est en 2012 que Jean-Sébastien Femenia, ingénieur système, fondateur d’entreprises d’ingénierie, a créé Titan Datacenter (dont il est aujourd’hui CTO) pour accompagner la croissance exponentielle du marché de l’hébergement. Il a convaincu le co-fondateur de l’entreprise d’opérer d’importants investissements dans le projet et de fédérer une équipe de 15.
Bernd Nendersheuser, auparavant directeur financier de sociétés internationales rejoint Titan DataCenter en tant que CEO. Pressenti pour son parcours international et son expérience vis-à-vis des investisseurs, il est immédiatement convaincu par le potentiel du projet Titan, la qualité de son équipe et la capacité de l’entreprise à transformer le secteur.
Entre 2014 et 2015, c’est lui qui finalise le montage financier et valide, au côté des co-fondateurs, la rentabilité à court terme du datacenter et la profitabilité de ses offres.
Le projet de datacenter à haute densité consiste en un site de 28 850 m2 sur un terrain de 3,4 hectares, dont 10 000 m2 de surface utile au sol pour les équipements systèmes. Il offrira à terme  une capacité totale de 48 mégawatts d’électricité soit l’équivalent de la puissance de 5 TGV duplex en pleine vitesse.
Le datacenter accueillera 3 000 racks de 48 unités, c’est à dire une capacité d’accueil de 150 000 serveurs, qui passera à 200 000 en 2020. La totalité du bâtiment devrait sortir de terre cet hiver. Le site sera en activité 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, dans une enceinte très sécurisée.

60 millions d’euros prévus initialement

Les investissements de base de 60 millions d’euros sont en cours de finalisation auprès d’investisseurs institutionnels et privés, dont les noms seront bientôt révélés. Titan Datacenter compte proposer ses services aux 500 premières sociétés françaises et au 50 plus grandes entreprises européennes ainsi qu’un service de cloud provider aux PME PMI.

30 créations d’emplois sont prévues d’ici à fin 2016 et 60 d’ici à 2020. Avec les sous traitants qui travailleront pour la société, c’est l’ensemble de la région de Mougins qui profitera de ce projet.
Le site va être équipé de paraboles solaires. Cette innovation technologique est inventée par la start-up française Helioclim, située à Mandelieu-la-Napoule, et créée par deux anciens de Thalès. Son procédé consiste à utiliser des centaines de paraboles solaires semi-cylindriques posées sur le toit, capables de produire une température de 140 à 200°. Ces capteurs chauffent un circuit d’eau qui alimente une pompe à chaleur ; cette installation devrait contribuer à abaisser le bilan énergétique à hauteur de 2 à 3 mégawatts.

Top