Interxion autorisé à poursuivre l’exploitation de son datacenter de La Courneuve

Un arrêté préfectoral en date du 29 octobre 2015 a confirmé la poursuite d’activité du datacenter PAR7 de La Courneuve d’Interxion, arrêté pris après avis de l’inspection des installations classées, « l’absence d’atteinte grave à l’environnement ou à la sécurité » ayant été relevé.

En conséquence, Interxion a engagé lundi 2 novembre 2015 la demande de régularisation de la situation administrative de son datacenter. Interxion engage cette procédure à la suite du jugement du tribunal administratif de Montreuil du 15 octobre 2015, qui avait annulé l’arrêté préfectoral du 13 décembre 2013. Cette régularisation comprendra notamment une nouvelle étude d’impact, conformément aux dispositions du code de l’environnement.

Interxion rappelle que la campagne de mesure des niveaux sonores, réalisée à son initiative en septembre 2014, confirme le respect des seuils autorisés et des obligations du code de l’environnement. Ces résultats sont d’ailleurs conformes à l’étude d’impact réalisée en 2011 et attestent de l’attention portée au bien-être des populations implantées sur les bassins d’activité concernés ainsi qu’à celui des collaborateurs d’Interxion.

Top