Une passerelle Web pour l’ère du cloud

Blue Coat Systems lance une nouvelle gamme de produits et de fonctionnalités conçues pour l’ère du cloud au sein de sa plateforme de sécurité et propose une intégration des composantes essentielles à la protection des entreprises au sein des environnements informatiques actuels.
Ces fonctionnalités conçues pour le cloud font fortement évoluer la passerelle Web sécurisée de l’éditeur, qui associe des fonctionnalités de CASB (Courtage d’Accès Sécurisé au cloud), de protection contre les menaces complexes (ATP), de pare-feu applicatifs (WAF) et de gestion du trafic chiffré (SSL). Associée aux fonctionnalités de la plateforme CloudSOCTM d’Elastica (société rachetée en début de mois) et aux technologies de chiffrement et de tokenisation issues du rachat de Perspecsys, la passerelle Cloud Generation Gateway constitue un des piliers de la plateforme de sécurité de Blue Coat.

Dans ce contexte, l’éditeur annonce cinq nouvelles offres produits :

  • CASB Visibility and Access Security : ce produit étend les fonctionnalités de la passerelle Secure Web Gateway en intégrant les fonctionnalités complètes de gestion des risques au niveau des applications hébergées dans le cloud ;
  • Cloud Data Protection : elle propose des capacités de tokenisation et de chiffrement afin d’assurer la sécurité et la conformité vis-à-vis des réglementations en matière de localisation des données ;
  • Advanced Secure Gateway : elle complète l’offre ATP à l’aide de fonctions d’analyse de contenu regroupées, combinant notamment la détection de virus, la mise en liste blanche d’applications, la réalisation d’analyses statiques de code, ainsi que des capacités d’orchestration dans le cadre d’analyses au sein de sandbox ;
  • Cloud Generation Intelligence Services : fournit des informations sur le Web, les applications cloud, les fichiers et les menaces complexes afin de proposer des données récentes issues du réseau Global Intelligence Network ;
  • Integrated WAF : ce produit fournit des fonctionnalités de troisième génération afin de protéger les services applicatifs entrants gérés au sein de l’infrastructure comme externalisés dans le cloud.
Top