Quels besoins en compétences et formation dans le cloud ?

À l’heure où François Hollande lance un grand plan pour former près de 500 000 chômeurs, notamment aux métiers du numérique, Syntec Numérique rappelle son engagement pour l’emploi dans le secteur.

Au regard des besoins importants des entreprises, en particulier dans les domaines du cloud computing et du Big Data, le syndicat a fait appel à l’OPIIEC (Observatoire Paritaire de la branche des métiers de l’Informatique, de l’Ingénierie, et des Études et Conseils) afin d’identifier les marges de progrès à réaliser pour faire coïncider l’offre de formation française et les besoins en compétences des professionnels.

L’observatoire paritaire a validé le 18 décembre dernier une étude sur l’évolution des besoins dans les secteurs du cloud computing et du Big Data, à laquelle Syntec Numérique et ses adhérents ont activement contribué. Menée par les cabinets Ambroise Bouteille et Idate auprès de 200 entreprises de la branche ou utilisatrices de ces technologies, cette étude avait pour objectifs de :

  • repérer les besoins induits par le cloud computing et le Big Data (évolution des organisations des entreprises, impacts sur l’emploi et les fonctions métiers, besoins en recrutement…) ;
  • cartographier l’offre de formation (initiale et continue) spécialisée sur ces domaines ;
  • apprécier l’adéquation entre cette offre et les besoins actuels et futurs des professionnels ;
  • formuler des préconisations à l’attention des entreprises et des partenaires sociaux de la branche.

L’étude a permis de répertorier 330 offres de formation sur les domaines du cloud et du Big Data, et identifie, en termes de compétences prioritaires au sein des entreprises :

– L’architecture, la sécurité, et le « cloud brokering » s’agissant du cloud computing ;

– La conception et le développement, ainsi que la « Data Science », concernant le Big Data.

Top