Jusqu’où ira Netsuite en France ?

Article initialement paru sur erp-infos.com

Il y a quelques mois, le champion américain de l’ERP dans le cloud, Netsuite, arrivait en France via Capgemini. Ce nouvel acteur va-t-il bouleverser le paysage français des ERP dans le cloud ?

Le point avec Nicolas de Taeye, directeur exécutif de la filiale Cloud ERP Solutions et vice-président de Capgemini France.

Comme la plupart des éditeurs d’ERP, Netsuite propose des « success stories » sur son site Web (américain). Elles sont classées par secteur d’activité, par domaine fonctionnel ou par géographie. Mais ce que ne font pas la plupart de ses concurrents, c’est les classer par « application remplacée » : Epicor, Microsoft, MYOB (Mind Your Own Business : un éditeur australien), Oracle, Quickbooks, Sage et SAP font partie de cette liste de « win-back ». Car Netsuite est très agressif et très présent dans de nombreux pays : jusqu’ici, la France, où l’éditeur n’était pas représenté, faisait figure d’exception. Pourtant, parmi les 24 000 entreprises et filiales qui s’appuient aujourd’hui sur Netsuite pour gérer des processus stratégiques complexes dans le cloud, il y en a déjà 170 françaises, dont Thales, Mazars ou encore Peopledoc.

Lire la suite sur erp-infos.com

Top