10 clés pour l’acheteur public de Cloud (EuroCloud France + CISPE)

L’utilisation d’un modèle de « Cloud computing » est un pilier majeur de la transformation numérique de l’État. Il permet notamment une mise à jour et une amélioration permanente des infrastructures et des services tant sur le plan de la sécurité, des fonctionnalités ou encore de la stabilité. Il permet également une adaptation au plus juste des ressources utilisées à la hausse comme à la baisse, et ce de manière extrêmement rapide.

Le modèle d’achat public est un élément clé de réussite de la stratégie cloud de l’État. Il conditionne le processus d’adoption et d’utilisation de l’informatique en nuage et doit, dans ce sens, en être un facilitateur. Cependant, l’acquisition de technologies en nuage diffère de la plupart des acquisitions de technologies traditionnelles connues du secteur public. Les approches en matière d’achat doivent donc être repensées.

Le gouvernement français a publié sa stratégie cloud et demande à chaque acteur public sa mise en application concrète. Par conséquent, les acteurs publics, tels que l’union des groupements d’achats publics (UGAP) – en coordination avec la direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication de l’État (DINSIC) et la direction des achats de l’État (DAE) -, cherchent activement à comprendre les pratiques d’acquisition de ce type de technologies, les standards et les écueils à éviter.

La bonne compréhension du modèle cloud et de ses intérêts multiples crée un intérêt supplémentaire sur la phase de contractualisation et les éléments contractuels, identifiant les rôles et les responsabilités de chacun qui doivent être clairement identifiées et acceptées.

Ce document décrit 10 clés concrètes de modèle d’achat à prendre en compte pour pouvoir bénéficier au mieux des avantages du cloud.

Télécharger le guide

Top